13 décembre 2010

Proposition de résolution N° 168 (2010-2011)

visant à apporter le soutien du Sénat à la signature d'une convention universelle pour la protection des personnes à l'égard du traitement des données personnelles

Extrait

Mesdames, Messieurs, Les techniques modernes utilisées dans le traitement et la transmission des informations - principalement les technologies de l'informatique, de l'internet et des télécommunications - ont engendré de formidables progrès dans l'activité économique des pays industrialisés, mais également dans la vie quotidienne de leurs habitants.

La dématérialisation des contenus permet en effet de stocker, modifier, dupliquer, transmettre et échanger instantanément des données mariant le texte, l'image et le son.

Si ces apports son indéniables, ces technologies - ou plutôt l'usage qui en est fait - n'en sont pas moins potentiellement intrusives, voire attentatoires au respect de la vie privée et à la confidentialité des données personnelles.

Quatre grandes catégories de technologies issues de la révolution numérique sont à cet égard sources de préoccupation : la vidéosurveillance, la biométrie, la géolocalisation et les réseaux.

Elles peuvent être...

Consulter le document complet sur le site du Sénat

(version pdf)

Mots-clés

conventions
recherché
sciences
signature d'une convention
techniques
traitement des données personnelles
traités

Documents associés

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de résolution.

Inscription
ou
Connexion