22 mars 2012

Proposition de loi N° 482 (2011-2012)

visant à lutter contre la pratique de la vente à la découpe

Extrait

Mesdames, Messieurs, La pratique des « ventes à la découpe » correspond à une financiarisation à outrance du marché du logement.

Des marchands de biens achètent pour revendre à la découpe ou plus rarement en bloc après restructuration.

Ils avaient disparu lors de la grande crise immobilière du début des années 1990, crise dont ils étaient en partie responsables, car ils avaient alimenté la spéculation à la hausse des prix en constituant d'énormes stocks de logements, qu'ils ont bradés quand la bulle spéculative a éclaté. Aujourd'hui, les marchands de biens se sont professionnalisés.

Il s'agit de fonds opportunistes (Carlyle, Carval...) ou de sociétés appartenant à des personnes physiques.

L'année 2012 risque d'être particulièrement propice au développement de cette pratique car de nombreux propriétaires pourraient mettre en vente une partie de leurs patrimoines avant une probable correction des prix.

Ces ventes à la découpe sont un véritable drame...

Consulter le document complet sur le site du Sénat

(version pdf)

Mots-clés

logement
urbanisme

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion