17 octobre 2016

Proposition de loi N° 40 (2016-2017)

relative à l'accès égalitaire pour toutes aux techniques d'assistance à la procréation

écrite par Esther Benbassa
Photo de Esther Benbassa 

Extrait

Mesdames, Messieurs, En France, la procréation médicalement assistée est, selon les termes du code de la santé publique, « destinée à répondre à la demande parentale d'un couple ». En outre, « l'homme et la femme formant le couple doivent être vivants, en âge de procréer, mariés ou en mesure d'apporter la preuve d'une vie commune d'au moins deux ans ». Ces dispositions excluent donc les femmes célibataires ainsi que les couples homosexuels féminins.

Cette limitation n'a pour nous plus lieu d'être dès lors que le cadre légal a changé et s'est ouvert à la reconnaissance juridique des couples homosexuels.

En effet, si la principale revendication qui a présidé aux réflexions et à l'élaboration du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe est celle de l'égalité, il nous semble que l'on ne peut aboutir à une égalité effective entre tous les couples sans ouvrir la procréation médicalement assistée aux couples de femmes.

C'est d'ailleurs...

Consulter le document complet sur le site du Sénat

(version pdf)

Mots-clés

famille
questions sociales
santé

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion