25 juillet 2017

Rapport d'information N° 681 (2016-2017)

proposition de loi constitutionnelle modifiant l'article premier de la constitution pour y inscrire le principe d'égalité devant la loi sans distinction de sexe
- Rapport d'activité 2014-2017

écrit par Chantal Jouanno rapporteur pour la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes
Photo de Chantal Jouanno 

Extrait

Mesdames, Messieurs, L'égalité entre femmes et hommes n'est pas affirmée en tant que telle dans le texte de la Constitution de 1958, qui renvoie sur ce point au Préambule de la Constitution de 1946. De ce fait, l'égalité entre femmes et hommes constitue dans une certaine mesure une notion implicite.

Certes, le Préambule de la Constitution de 1946 dispose : « La loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l'homme. » Toutefois, ce texte inscrit l'égalité des droits entre femmes et hommes non pas parmi les « droits inaliénables et sacrés » que possède « tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance », mais parmi les « principes politiques, économiques et sociaux » « particulièrement nécessaires à notre temps ». Il semble ainsi n'encourager finalement qu'un rattrapage, au profit des femmes, de droits qui ont été donnés en premier lieu, de manière naturelle, aux hommes.

Il garantit aux femmes des...

Consulter le document complet sur le site du Sénat

(version pdf)

Mots-clés

famille
questions sociales
santé
société

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur ce rapport d'information.

Inscription
ou
Connexion