11 septembre 2017

Proposition de loi N° 715 (2016-2017)

visant à réhabiliter la police de proximité

Extrait

Mesdames, Messieurs, « La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée . » L'article 12 de la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen apporte une précision claire quant à l'action de la force publique : son périmètre est exclusivement circonscrit au service de l'intérêt commun.

Toujours d'actualité dans son esprit, cette disposition est rappelée aux policiers d'aujourd'hui dans leur code de déontologie, qui définit par ailleurs l'essentiel de leurs missions et de leurs obligations.

Pourtant, de l'Empire à Vichy, la police a fait l'objet de convoitise de la part des pouvoirs, soucieux de confisquer cet outil à leur profit unique.

Si la Libération a vu la police retrouver sa juste place au sein de la société, l'intention de transformer ce grand service public de police en outil politique n'a pas quitté...

Consulter le document complet sur le site du Sénat

(version pdf)

1 commentaire :

Le 01/03/2018 à 10:54, VELLUTINI a dit :

Avatar par défaut

A qui la faute si les forces de l'ordre sont conduites à être équipées de la sorte ? Sans doute pas aux fonctionnaires qui chaque jour œuvre pour la sécurité publique dans notre pays (police nationale, gendarmerie, police municipale, douaniers), mais bien aux politiques de toute obédience qui depuis 30 ans manquent de pragmatisme concernant les mesures à prendre pour assurer l'application de la loi, la sécurité de tous les citoyens.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion