2 octobre 2017

Proposition de loi N° 3 (2017-2018)

tendant à créer un fonds pour la présence et le rayonnement français à l'étranger

Extrait

Mesdames, Messieurs, Alors que les crédits consacrés au service public en faveur des Français de l'étranger ne cessent de se réduire et que nos réseaux culturels internationaux n'ont plus guère de marge de manoeuvre, la suppression de la dotation d'action parlementaire - dite « réserve parlementaire » constitue une régression supplémentaire.

Même si le mode de gouvernance de cette dernière était critiqué, parfois à juste titre, et ce malgré les incontestables progrès en matière de transparence, sa disparition laisse un vide d'autant plus important qu'elle palliait très utilement nombre d'insuffisances de financement, notamment pour nos écoles et autres institutions françaises à l'étranger.

Ce manque sera ressenti très durement par les initiatives associatives françaises à l'étranger, en matière d'éducation, d'entraide ou de rayonnement économique et culturel, qui ne reçoivent quasiment plus de subventions de l'État.

Diverses initiatives de création...

Consulter le document complet sur le site du Sénat

(version pdf)

Mots-clés

affaires étrangères
coopération
economie
finances
fiscalité
présence
rayonnement français à l'étranger
union européenne

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion