Photo de Michel Le Scouarnec

Interventions en commissions de Michel Le Scouarnec


229 interventions trouvées.

Je veux parler de GM&S. Comment expliquer, sachant que c'est loin d'être la première fois que l'on voit mettre en oeuvre un plan social dans notre pays, que l'on puisse encore en arriver à des solutions aussi dramatiques ? Faut-il donc en venir toujours à licencier la moitié du personnel, quand ce n'est pas plus, pour sauver un bout de l'entrep...

Merci, Monsieur le président. Je vous féliciterai, Madame la ministre, lorsque nous aurons effectué des avancées positives, notamment sur les difficultés rencontrées en milieu rural. Je partage la plupart des remarques qui ont déjà été formulées. Je crois que la situation s'aggrave d'année en année. Je m'en rends compte en allant sur le terrain...

Je félicite à mon tour les deux rapporteures et suis aussi très inquiet quand j'entends Valérie Létard nous annoncer 11 % de baisse des crédits. Nous connaissons le terrain et les besoins. Avec une abstention déjà très forte et un nombre de suffrages élevé pour l'extrême droite, qu'en sera-t-il demain si l'on continue sur cette voie ? Nous devo...

Les producteurs de lait sont dans une situation très difficile, plus difficile encore depuis la suppression des quotas ; en moyenne, il ne leur reste que 350 euros par mois pour vivre. Dans ces conditions, élaborer un juste prix pour les producteurs est indispensable, mais comment le faire, et avec qui ? Une des solutions envisagée pourrait êtr...

Qu'en est-il sur le foncier agricole, le rôle des SAFER et l'installation des jeunes ?

Plusieurs de mes collègues sont venus cet été visiter le port de pêche de Lorient. À cette occasion, l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer) nous a présenté une étude sur des filets permettant de ne pas débarquer tous les petits poissons. Que proposez-vous dans ce domaine si important pour l'avenir de la pêche f...

Lorsque nous nous sommes rencontrés au moment de la discussion du budget, j'avais le moral en vous écoutant. Aujourd'hui, j'ai peur pour l'avenir, je ne vois pas comment on va s'en sortir. Quelles forces rassembler, quelle solidarité bâtir ? Vous nous aviez dit que la construction était repartie, c'était bon pour le moral ! Peut-être des démarc...

L'information sur les terrains disponibles est-elle bien transmise par les départements ? Sans être publics, certains terrains appartenant à des congrégations religieuses restent inoccupés pendant des années... Ils sont souvent bien situés. Lorsqu'ils sont proposés à la vente, c'est à un prix très élevé. Que peut faire l'État pour débloquer ces...

Je pense pour ma part aux petites communes les plus éloignées des villes. J'ai ainsi aidé une commune de 700 habitants à réinstaller un petit commerce d'alimentation. Je suis d'accord quant au rôle joué par le FISAC pour aider les commerces en difficulté des centres-villes et centres-bourgs, mais ne faudrait-il pas une ligne budgétaire spécifiq...

Je m'inquiète, moi aussi, des ressources de l'Anah, qui manquent de stabilité et dont le niveau reste insuffisant. S'agissant du logement social, où en sont les prêts locatifs aidés d'intégration (PLAI), qui correspondent à une demande forte, alors que deux millions de logements manquent ? Quelle est l'évolution des expulsions locatives ? Le...

Avec la baisse des dotations aux collectivités, j'éprouve certaines craintes vis-à-vis du budget consacré à la culture de toutes les collectivités, quelles qu'elles soient. Nous devons maintenir l'effort en faveur de la culture, surtout en temps de crise. Je sais qu'il existe aussi des écarts importants entre la commune-centre et les communes p...

Il n'y a pas d'agriculture sans jeunes agriculteurs. En moyenne, cela coûte 534 000 euros de s'installer. La taxe sur les terrains nus devenus constructibles peut aider un peu à financer l'installation. Cependant, dans les dents creuses ou les hameaux, ces terrains nus ne sont plus constructibles, d'où une perte pour l'installation et pour la c...

L'année dernière, à la même époque, à l'occasion de l'examen des crédits consacrés à la pêche et l'aquaculture figurant au projet de loi de finances pour 2016, je vous avais indiqué que la conjoncture s'était bien améliorée pour la pêche française. Cette tendance se poursuit encore cette année, avec des prix du gasoil qui restent bas - autour d...

Certains navires d'occasion ne coûtent que 400 à 500 000 euros, mais si le patron-pêcheur veut pouvoir disposer des antériorités du navire dans la distribution des quotas, le coût peut être élevé. Il faut éviter d'aller vers des quotas individuels transférables, qui renchérissent l'accès à la ressource. L'embellie en matière de prix du pétrole...

J'ai voulu faire un ensemble sportif, sur cinq hectares, contenant deux terrains. Le premier était en herbe, mais on m'a expliqué qu'il lui manquait quelques mètres pour être homologué. Le second était en pelouse synthétique. L'ensemble a coûté 600 000 euros. Mais c'était sans compter l'aménagement des abords ! Il a fallu créer un parking, deux...

Je vois s'élever bien des doutes quant à la possibilité d'une PAC plus juste et plus équitable, qui aiderait à sauver nos petits fermiers, non seulement dans les zones de montagne mais dans des départements ruraux comme le mien, le Morbihan. Maîtrise et régulation, tels devraient être, pour les syndicats d'agriculteurs eux-mêmes, les maîtres-mo...

Toutes mes félicitations à notre collègue pour la qualité de son rapport. J'aurai une question sur les haras nationaux qui connaissent également des difficultés et dont deux se trouvent dans la Région Bretagne. L'un d'eux, situé à Hennebont, connaît de graves difficultés et l'intercommunalité en est consciente. Je suis d'accord pour dire que le...

Tous ces milliards que vous évoquez ne me disent pas grand-chose... Je n'ai pas l'habitude de ces ordres de grandeur. Est-ce l'intérêt de notre population que vous vous attaquiez à d'autres territoires ? Vous avez une vision à dix, vingt ans alors que nous avons du mal à voir plus loin que le présent : peut-être allez-vous nous éclairer... No...