Interventions sur "institut"

247 interventions trouvées.

Photo de Jacques LegendreJacques Legendre :

La commission est appelée à émettre un avis sur le projet de contrat d'objectifs et de moyens 2017-2019 de l'Institut français. Nous avons auditionné la semaine dernière, avec Hélène Conway-Mouret, M. Bruno Foucher, président de l'Institut français, et entendu des représentants des deux ministères de tutelle - affaires étrangères et culture. L'Institut français a été créé par la loi du 27 juillet 2010, afin de concourir, en faisant appel au réseau culturel français à l'étranger, à la politique culturelle extéri...

Photo de Hélène Conway-MouretHélène Conway-Mouret :

Notre collègue Jacques Legendre vient de rappeler la genèse de l'Institut français, qui a su impulser une nouvelle dynamique à l'action culturelle extérieure. Plusieurs événements, dont l'abandon de l'expérimentation du rattachement en 2013, puis des changements de président et malheureusement le décès de M. Denis Pietton, sont venus retarder la présentation du projet de COM. Depuis sa création en 2011, l'Institut français a su imposer sa « marque » et améliorer sa v...

Photo de Jacques LegendreJacques Legendre :

...a France. En loi de finances 2017, comme nous vous l'avions indiqué avec Gaëtan Gorce, lors de la présentation des crédits du programme 185, l'augmentation des crédits destinés à l'indispensable sécurisation des réseaux a masqué, de fait, une poursuite de la diminution des moyens de la diplomatie culturelle et d'influence, à tous les niveaux. La dotation du ministère des affaires étrangères à l'Institut français, qui représente 71 % de son budget, a diminué de 3 %. Cela représente une baisse de 8 % des crédits d'intervention de l'établissement public. Depuis 2011, les crédits totaux de l'Institut français ont diminué de 25 % et ses crédits d'intervention de 34 %, car la montée en puissance progressive des partenariats n'a pas compensé cette baisse Il devient évident que la diminution des crédi...

Photo de Daniel ReinerDaniel Reiner :

... à y répondre. Nous approuvons également la volonté, inscrite dans le COM, de professionnaliser le réseau et de définir des priorités géographiques. En revanche, l'insuffisance des moyens est patente. Le ministère de la culture prend, en particulier, une part très insuffisante. Le groupe socialiste approuve donc les objectifs affichés, qui correspondent à ce que nous avions souhaité faire de l'Institut français, au Sénat, lors de sa création. Nous sommes sur la bonne voie. Nous approuvons également le constat de l'absence de moyens. Un effort doit être fait, tant au ministère des affaires étrangères qu'au ministère de la culture. Par ailleurs, il serait nécessaire de clarifier la relation avec le réseau, car la tentation existe, de la part des ambassades, de vouloir s'approprier le domaine cul...

Photo de Jacques LegendreJacques Legendre :

L'éducation nationale devrait en effet être davantage impliquée, de même que l'enseignement supérieur et la recherche. Les missions archéologiques étaient, par exemple, une tradition de notre action culturelle. La dimension géographique pourrait être approfondie. Des pays dévastés, en reconstruction, comme la RCA, n'ont pas d'institut français. Or il est difficile de compter, dans un tel contexte, sur des crédits issus de la voie associative, c'est-à-dire des alliances françaises. C'est l'existence même de locuteurs francophones dans ces pays qui est en menacée. Ce dossier touche à des questions essentielles. Ne nous y trompons pas : si nous faiblissons sur notre diplomatie culturelle, nous nous amputons d'un moyen d'action ...

Photo de Louis DuvernoisLouis Duvernois, rapporteur :

Après avoir auditionné la semaine dernière M. Bruno Foucher, président exécutif de l'Institut français, nous sommes réunis ce matin pour donner un avis sur le projet de contrat d'objectifs et de moyens de l'Institut français pour la période 2017-2019. Le premier contrat d'objectifs et de moyens couvrait la période 2011-2013. L'évaluation de ce précédent contrat a montré que l'Institut français avait réussi à imposer sa marque et à développer ses activités de promotion de la culture franç...

Photo de Jean-Pierre RaffarinJean-Pierre Raffarin :

Nous sommes là, en effet, sur un sujet très important. Je retiens aussi l'idée d'une gouvernance plus autonome, pour améliorer la cohérence des dispositifs. La Commission adopte à l'unanimité l'avis présenté par les rapporteurs sur le contrat d'objectifs et de moyens 2017-2019 de l'Institut français et autorise sa publication sous forme d'un rapport d'information.

Photo de Claudine LepageClaudine Lepage :

Je remercie notre collègue Louis Duvernois pour sa présentation juste et équilibrée. L'Institut français constitue une vitrine importante pour l'image de notre pays à l'international et je peux m'en rendre compte à chacun de mes déplacements à l'étranger. Lors de ces déplacements, je rends d'ailleurs quasi systématiquement visite aux instituts français et peux donc témoigner de la variété de leur activité avec des moyens financiers et humains réduits. Je tiens également à saluer l'engagemen...

Photo de Brigitte Gonthier-MaurinBrigitte Gonthier-Maurin :

L'Institut français joue un rôle irremplaçable dans la promotion de la culture de notre pays à l'étranger, mais cette mission essentielle est remise en cause par la baisse des crédits budgétaires qui lui sont octroyés. Le recours au mécénat pour atteindre les objectifs altère le modèle économique sur lequel repose le fonctionnement de cet établissement. Une certaine hypocrisie entoure notre engagement dans...

Photo de Jean-Pierre LeleuxJean-Pierre Leleux :

Le travail effectué par l'Institut français est excellent, avec toute son énergie et sa volonté de maintenir tant bien que mal une présence culturelle française et francophone dans le monde, en dépit d'une dégradation de ses moyens, chaque année, depuis 2011. Mais qu'il sera difficile demain de reconstruire ce que nous aurons si facilement détruit aujourd'hui ! Et j'ajoute que bien souvent les succès culturels français précèdent s...

Photo de Marie-Christine BlandinMarie-Christine Blandin :

L'Institut français n'a pas les moyens dont nous rêvons pour lui ni dont rêvent les gens qui visitent ses sites. Son prédécesseur, l'Association française d'action artistique (AFAA), menait une politique de prestige, qui favorisait la circulation d'un type d'artistes sans tenir compte des collectivités territoriales et avec des ressources humaines agissant comme une véritable caste. La France possède des ...

Photo de David AssoulineDavid Assouline :

En coordination avec Claudine Lepage, je souhaite préciser la position de vote du groupe socialiste et républicain. Tout le monde veut soutenir l'Institut français car le rayonnement de la culture française dans le monde passe par lui. C'est un élément central de notre diplomatie. Beaucoup de moyens ont été investis au cours de ce quinquennat dans la diplomatie économique mais cela ne saurait se faire au détriment de la diplomatie culturelle qui voit ses crédits se réduire. L'une ne va pas sans l'autre. Afin de ne pas pénaliser l'Institut, le grou...

Photo de Pierre LaurentPierre Laurent :

Le montant des sommes allouées à l'Institut représente une goutte d'eau comparée à nos budgets militaires. Il faudrait s'interroger en matière de diplomatie : continue-t-on à militariser ou faut-il considérer que la culture est l'avenir d'une diplomatie sérieuse, une diplomatie de paix ? Cette question devrait être débattue sérieusement en France, en Europe et dans le monde - et malheureusement l'élection de Donald Trump ne va pas dans ce ...

Photo de Louis DuvernoisLouis Duvernois, rapporteur :

Nous partageons les mêmes analyses. Nous sommes d'accord pour ne pas désavouer par notre vote le personnel de l'Institut français qui poursuit un travail exceptionnel dans des conditions de plus en plus difficiles. Je vous propose donc d'émettre un avis favorable avec d'importantes réserves.

Photo de Philippe BonnecarrerePhilippe Bonnecarrere, rapporteur :

... je vous le rappelle, dans le rapport d'information de nos collègues Loïc Hervé et Corinne Bouchoux sur la Hadopi. La proposition de directive traite par ailleurs de trois exceptions au droit d'auteur : l'exception pédagogique, celle relative à la fouille de contenus au bénéfice de la recherche, dite text and data mining (TDM), et celle portant sur le patrimoine culturel destinée à permettre aux institutions de numériser leurs collections pour les conserver. Les dispositions qui les concernent ne posent pas difficulté de principe. Toutefois, certaines modalités d'application apparaissent là encore devoir être précisées. Il n'est, en particulier, pas suffisamment porté attention à la préservation des marchés existants ni à la disponibilité préalable d'offres commerciales. En outre, le fait de rend...

Photo de Jacques LegendreJacques Legendre, rapporteur pour avis de la commission des affaires étrangères :

C'est un plaisir, monsieur le président, de travailler sur le contrat d'objectifs et de moyens de l'Institut Français. Je suis cependant perplexe. L'Institut français d'aujourd'hui ne ressemble pas à celui souhaité par les deux commissions de la culture et des affaires étrangères du Sénat et mis en place en 2010 sous la direction du ministre des affaires étrangères, Bernard Kouchner. Il ne serait pas inutile de s'interroger sur l'évolution de son organisation et de ses moyens, mais je suis davantage pré...

Photo de Hélène Conway-MouretHélène Conway-Mouret, rapporteur pour avis de la commission des affaires étrangères :

Monsieur le président, vous avez décrit une vitrine splendide et votre capacité à mobiliser des milliers voire des millions de personnes autour de projets portés par l'Institut. Mais, malheureusement, l'intérieur du magasin ne reflète pas la splendeur déployée. Vous agissez beaucoup avec peu et vos moyens s'amoindrissent, non seulement sur le plan financier, mais également au niveau des effectifs. À l'occasion de certaines de mes visites dans les instituts français, j'ai pu constater une tension au niveau des personnels détachés dont les effectifs sont touchés par les c...

Photo de Louis DuvernoisLouis Duvernois, rapporteur pour avis de la commission de la culture :

Que change concrètement l'inscription dans la loi relative à la création, à l'architecture et au patrimoine d'une cotutelle de l'Institut français entre le ministère des affaires étrangères et du développement international et le ministère de la culture et de la communication ? Ce projet de contrat d'objectifs et de moyens fixe des « objectifs » ambitieux à l'Institut français mais me semble très déséquilibré côté « moyens » : seul le ministère des affaires étrangères et du développement international s'engage à hauteur de 28,7 M...

Photo de Claudine LepageClaudine Lepage :

Je partage les préoccupations exprimées par mes collègues sur les coupes budgétaires. Pour avoir également la chance de visiter régulièrement les instituts français à l'étranger, je peux témoigner de la variété de leur activité avec des moyens financiers et humains réduits. Les partenariats résultent de la baisse du budget même s'ils permettent plus de transversalité dans les interventions de l'Institut français. Auriez-vous quelques exemples pour illustrer la géographisation ? Quels sont les pays prioritaires du deuxième cercle et du troisième ...

Photo de Marie-Christine BlandinMarie-Christine Blandin :

Le constat est partagé sur le manque de moyens et les rapporteurs en font un portrait presque plus cruel que vous qui en êtes la victime ! J'ai pu constater que la fermeture d'un poste décisif pour la francophonie, à Hué, au Vietnam, qui était un creuset pour toute cette zone du monde, était vraiment dommageable. Dans votre mission de favoriser les échanges culturels, j'espère que le label « Institut français » arrive à convaincre les consuls d'accorder plus facilement des visas car je constate d'importantes difficultés dans la circulation des artistes. La présentation des artistes étrangers est sabotée par notre représentation à l'international. Enfin, je salue l'évolution rédactionnelle du COM par rapport aux collectivités qu'il reconnaît enfin comme des partenaires à part entière. Vous a...