Photo de Alain Néri

Interventions en commissions d'Alain Néri


278 interventions trouvées.

Ces observations me paraissent tout à fait justes. La question de l'emploi est éminemment sensible. Il faut utiliser tous les leviers disponibles pour la traiter au mieux.

Merci d'avoir présenté clairement les différentes participations des sénateurs aux missions de la commission. Je pourrai moi-même faire des communications périodiques devant la commission sur mes activités en tant que vice-président de l'assemblée parlementaire de l'OSCE.

Lors de notre réunion du 29 octobre, nous avions souhaité le report de l'examen du projet de loi afin d'obtenir un complément d'information sur l'impact de la mise en oeuvre de cet accord sur les productions et les exportations agricoles de nos régions d'outre-mer. Pour nos collègues, absents lors de cette première réunion, je rappelle que nou...

rapporteur.- Je pense qu'au vu des explications données, la procédure d'examen simplifiée devrait pouvoir être utilisée, toutefois si un président de groupe le demande, le retour à la procédure normale est de droit.

Nous avons entendu les représentants du ministère des outre-mer. Il ressort de cet entretien qu'il n'y a pas de grandes inquiétudes pour le moment mais cela est lié au contexte actuel. De même, la délégation sénatoriale pour l'outre-mer a organisé à l'initiative de son président, notre collègue Michel Magras, des auditions sur cette question av...

Le marché est en expansion, mais la production peut-être très variable d'une année sur l'autre. Pour en revenir à l'Espagne, la situation est très particulière, car les Canaries cultivent une variété traditionnelle à laquelle le consommateur espagnol est habitué et qui correspond à sa demande. La banane antillaise est d'une variété plus courant...

Pour votre information, la production a été en 2013 de 72.000 tonnes en Guadeloupe et de 159.000 tonnes en Martinique.

Comme nos rapporteurs le disaient, nous pouvons être fiers du rayonnement de la France. Or nous sommes parfois trop modestes, alors même que nous menons des politiques volontaristes, en matière de santé ou d'éducation.

Je crois que nous devons arriver à un meilleur équilibre en faveur des actions bilatérales car le multilatéral dilue les responsabilités. En outre, certains communiquent mieux que nous, tout en contribuant moins... Je salue la décision visant à orienter davantage de crédits vers les ONG ; cela me parait positif. Enfin, nous avons pleinement r...

Il est nécessaire de développer la culture et la langue française à l'étranger car elles constituent un socle pour y développer l'influence française dans d'autres domaines, notamment l'économie. D'autant plus qu'il y a une grande envie de France dans le monde, en Amérique latine, par exemple, mais aussi en Afrique, qui constitue un « réservoir...

Je reviens sur LOUVOIS. Je suis très surpris par les chiffres, plusieurs centaines de millions d'euros, des versements indus, par le faible taux de recouvrement et par les difficultés que vous avez à récupérer ces trop-versés. Ce n'est pourtant pas une tâche insurmontable. Il est curieux que ces personnels ne se soient pas aperçus de cela et n'...

L'Union européenne et ses États-membres ont conclu en juin 2012 un accord d'association avec six États d'Amérique centrale (Costa Rica, Guatemala, Honduras, Nicaragua, El Salvador, Panama). Cet accord est original à double titre. En premier lieu, s'agissant des parties concernées : Il implique, côté européen, d'une part l'Union qui agit en ...

Nous avons à nous prononcer sur ce texte dans son ensemble. Il s'agit d'un accord mixte qui comprend des dispositions qui restent de la compétence propre des Etats. Mais nombre de dispositions relèvent de la compétence exclusive de l'Union et sur lesquelles les Etats-membres ont été amenés à se prononcer dans le cadre du processus d'examen inte...

J'aimerais vous soumettre une proposition de bon sens, afin de clarifier la situation. On est parfois obligé d'inscrire nos actions dans le cadre multilatéral. Encore faut-il que cela apparaisse nettement. Je suis favorable au fait que l'on privilégie l'intervention bilatérale, mais je comprends que, pour certaines opérations d'envergure, on s...

L'objectif des 0,7% s'éloigne... Avez-vous une idée de la trajectoire de l'aide au développement dans les prochaines années ? Vous avez répondu en partie aux interrogations des rapporteurs sur le multilatéral et le bilatéral. Certes, l'effet de levier est plus fort avec le multilatéral, mais la France n'apparaît pas. Dans nos communes, lorsqu'u...

Si l'amélioration des procédures de délivrance des visas de tourisme est en effet satisfaisante, elle ne doit pas masquer les difficultés qui persistent. Dans les pays du pourtour méditerranéen, les demandeurs doivent parfois revenir trois, quatre ou cinq fois dans nos locaux, ce qui représente un coût important pour des personnes démunies. Ne ...

Le Livre blanc faisait l'esquisse d'une Europe de la défense qui apparaît, à l'épreuve des crises, de plus en plus comme un mirage ; car enfin, la France s'engage, nos dépenses s'élèvent à un milliard d'euros pour les OPEX au lieu des 450 millions prévus, quand d'autres pays, tout autant menacés que nous puisque la menace est globale, participe...