Amendement N° I-373 (Rejeté)

Mise au point au sujet d'un vote

Avis de la Commission : Demande de retrait — Avis du Gouvernement : Défavorable

Sous-amendements associés : I-34 I-39 I-40 I-41 I-51 I-52 I-53 I-54 I-55 I-56 I-57 I-58 I-59 I-62 (Adopté) I-63 I-66 (Adopté) I-71 I-72 I-73 I-74 I-75 (Adopté) I-76 I-77 I-79 I-80 I-81 (Adopté) I-84 I-87 I-94 I-95 (Adopté) I-97 (Adopté) I-98 I-99 (Adopté) I-101 (Adopté) I-102 I-105 I-106 I-107 I-108 I-112 I-113 I-116 I-117 II-117 I-118 II-118 (Adopté) I-119 I-120 I-121 I-132 I-133 I-134 II-196 (Adopté) II-232 II-233 II-237 II-238 (Adopté) II-239 II-240 II-258 II-310 (Adopté) II-311 (Adopté) II-312 (Adopté) II-313 II-314 II-315 II-316 II-317 II-318 II-319 (Adopté) II-320 II-321 II-322 II-323 II-324 (Adopté) II-325 (Adopté) II-328 II-329 II-330 (Adopté) II-332 II-333 (Adopté) II-334 II-335 II-336 II-337 II-338 II-339 II-340 II-341 II-342 II-343 II-344 II-345 II-346 II-347 II-348 II-349 II-350 II-351 II-352 II-353 II-354 II-355 II-356 II-357 (Adopté) II-358 II-359 II-360 II-361 (Adopté) II-362 II-363 II-364 II-368 II-369 II-370 (Adopté) II-371 (Adopté) II-372 II-373 (Adopté) II-374 (Adopté) II-375 (Adopté) II-376 II-377 II-378 II-379 II-380 (Adopté) II-381 (Adopté) II-382 II-386 II-387 II-395 (Adopté) I-447 (Adopté) I-449 I-450 I-451 I-452 I-453 I-454 I-455 I-456 I-457 I-458 I-459 I-461 I-462 I-463 I-464 I-465 I-466 I-467 I-470 I-471 (Adopté) I-472 I-473 I-474 I-475 I-476 I-477 I-478 I-479 I-480 (Adopté) I-481 I-482 I-483 I-484 (Adopté) I-485 (Adopté) I-486 I-487 I-488 I-489 I-491 I-492 (Adopté) I-493 (Adopté) I-494 I-495 I-496 I-497 I-498 I-499 I-500 I-503 (Adopté) I-504 (Adopté) I-505 (Adopté) I-506 I-507 (Adopté) I-508 (Adopté) I-509 (Adopté) I-510 (Adopté) I-511 (Adopté) I-512 (Adopté) I-513 (Adopté) I-514 (Adopté) I-515 I-516 (Adopté) I-517 (Adopté) I-521 I-522 I-524 I-525 I-526 (Adopté) I-527 I-529 (Adopté) I-530 I-531 I-532 I-533 I-534 I-535 I-536 I-537 I-538 (Adopté) I-539 (Adopté) I-540 (Adopté) I-543 (Adopté) I-544 (Adopté) I-545 I-548 I-549 I-550 (Adopté) I-555 I-556 I-557 I-558 (Adopté) I-560 (Adopté)

Déposé le 19 novembre 2009 par : M. Détraigne, Mme Férat, MM. Merceron, About, Amoudry, Biwer, Borotra, J. Boyer, Deneux, Mme Dini, MM. Dubois, J.L. Dupont, Fauchon, A. Giraud, Mmes N. Goulet, Gourault, MM. Kergueris, Maurey, Mmes Morin-Desailly, Payet, MM. Pignard, Pozzo di Borgo, Soulage, Vanlerenberghe, Zocchetto.

Photo de Yves Détraigne Photo de Françoise Férat Photo de Jean-Claude Merceron Photo de Nicolas About Photo de Jean-Paul Amoudry Photo de Claude Biwer Photo de Didier Borotra Photo de Jean Boyer Photo de Marcel Deneux Photo de Muguette Dini Photo de Daniel Dubois Photo de Jean-Léonce Dupont 
Photo de Pierre Fauchon Photo de Adrien Giraud Photo de Nathalie Goulet Photo de Jacqueline Gourault Photo de Joseph Kergueris Photo de Hervé Maurey Photo de Catherine Morin-Desailly Photo de Anne-Marie Payet Photo de Jean-Jacques Pignard Photo de Yves Pozzo di Borgo Photo de Daniel Soulage Photo de Jean-Marie Vanlerenberghe Photo de François Zocchetto 

Après l'article 11 quater, insérer un article additionnel ainsi rédigé :

I. - L'article 92 de la loi n° 2008-1425 du 27 décembre 2008 de finances pour 2009 est ainsi modifié :

1° Au II, l'année : « 2011 » est remplacée par l'année : « 2013 ».

2° Après le mot : « excéder », la fin du III est ainsi rédigée : « 880 euros pour l'imposition des revenus de 2009, 680 euros au titre de 2010, 480 euros au titre de 2011, 320 euros au titre de 2012 et 160 euros au titre de 2013 ».

II. - Les pertes de recettes résultant pour l'État du présent article sont compensées à due concurrence par la création d'une taxe additionnelle aux droits prévus aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Exposé Sommaire :

Dans la programmation des finances publiques pour 2009-2012, le gouvernement s’est engagé à ce qu’aucune augmentation du poids des prélèvements obligatoires n’intervienne et souligné qu’au contraire leur baisse demeurait un objectif du Gouvernement.

Or, à compter du 1erjanvier 2010, ce sont près de 4, 5 millions de veuves, veufs et parents isolés qui vont perdre la demi-part fiscale pour charge d’enfants avec une mesure transitoire de diminution progressive sur trois ans du plafond de réduction d’impôt.

Il est notable que cette disposition – en remettant en cause un élément de la solidarité nationale à destination des familles vulnérables – touche des personnes veuves, aux revenus modestes et va entraîner une augmentation d’impôt sur le revenu et une diminution des droits liés à niveau d’imposition (APA).

Le présent amendement vise donc à proroger de deux années supplémentaires le régime à titre transitoire du bénéfice de la demi-part supplémentaire des contribuables vivant seuls et ayant un ou plusieurs enfants majeurs ou faisant l'objet d'une imposition distincte dont ces contribuables ont supporté à titre exclusif ou principal la charge pendant au moins cinq années au cours desquelles ils vivaient seuls.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion