Amendement N° II-102 (Adopté)

Mise au point au sujet d'un vote

Avis de la Commission : Favorable — Avis du Gouvernement : Favorable

Sous-amendements associés : I-34 I-39 I-40 I-41 I-51 I-52 I-53 I-54 I-55 I-56 I-57 I-58 I-59 I-62 (Adopté) I-63 I-66 (Adopté) I-71 I-72 I-73 I-74 I-75 (Adopté) I-76 I-77 I-79 I-80 I-81 (Adopté) I-84 I-87 I-94 I-95 (Adopté) I-97 (Adopté) I-98 I-99 (Adopté) I-101 (Adopté) I-102 I-105 I-106 I-107 I-108 I-112 I-113 I-116 I-117 II-117 I-118 II-118 (Adopté) I-119 I-120 I-121 I-132 I-133 I-134 II-196 (Adopté) II-232 II-233 II-237 II-238 (Adopté) II-239 II-240 II-258 II-310 (Adopté) II-311 (Adopté) II-312 (Adopté) II-313 II-314 II-315 II-316 II-317 II-318 II-319 (Adopté) II-320 II-321 II-322 II-323 II-324 (Adopté) II-325 (Adopté) II-328 II-329 II-330 (Adopté) II-332 II-333 (Adopté) II-334 II-335 II-336 II-337 II-338 II-339 II-340 II-341 II-342 II-343 II-344 II-345 II-346 II-347 II-348 II-349 II-350 II-351 II-352 II-353 II-354 II-355 II-356 II-357 (Adopté) II-358 II-359 II-360 II-361 (Adopté) II-362 II-363 II-364 II-368 II-369 II-370 (Adopté) II-371 (Adopté) II-372 II-373 (Adopté) II-374 (Adopté) II-375 (Adopté) II-376 II-377 II-378 II-379 II-380 (Adopté) II-381 (Adopté) II-382 II-386 II-387 II-395 (Adopté) I-447 (Adopté) I-449 I-450 I-451 I-452 I-453 I-454 I-455 I-456 I-457 I-458 I-459 I-461 I-462 I-463 I-464 I-465 I-466 I-467 I-470 I-471 (Adopté) I-472 I-473 I-474 I-475 I-476 I-477 I-478 I-479 I-480 (Adopté) I-481 I-482 I-483 I-484 (Adopté) I-485 (Adopté) I-486 I-487 I-488 I-489 I-491 I-492 (Adopté) I-493 (Adopté) I-494 I-495 I-496 I-497 I-498 I-499 I-500 I-503 (Adopté) I-504 (Adopté) I-505 (Adopté) I-506 I-507 (Adopté) I-508 (Adopté) I-509 (Adopté) I-510 (Adopté) I-511 (Adopté) I-512 (Adopté) I-513 (Adopté) I-514 (Adopté) I-515 I-516 (Adopté) I-517 (Adopté) I-521 I-522 I-524 I-525 I-526 (Adopté) I-527 I-529 (Adopté) I-530 I-531 I-532 I-533 I-534 I-535 I-536 I-537 I-538 (Adopté) I-539 (Adopté) I-540 (Adopté) I-543 (Adopté) I-544 (Adopté) I-545 I-548 I-549 I-550 (Adopté) I-555 I-556 I-557 I-558 (Adopté) I-560 (Adopté)

Déposé le 27 novembre 2009 par : MM. Lambert, Charasse.

Photo de Alain Lambert Photo de Michel Charasse 

Après l'article 50 quater, insérer un article additionnel ainsi rédigé :

Le troisième alinéa de l'article L. 1211-3 du code général des collectivités territoriales est complété par deux phrases ainsi rédigées :

« Lorsqu'un décret à caractère financier concernant les collectivités territoriales crée ou modifie une norme à caractère obligatoire, la consultation du comité des finances locales porte également sur l'impact financier de la norme. La consultation de la commission consultative d'évaluation des normes mentionnée à l'article L. 1211-4-2 est alors réputée satisfaite. »

Exposé Sommaire :

Aux termes de l'article L.1211-3 du code général des collectivités territoriales (CGCT), le comité des finances locales (CFL) a un double rôle :

- il contrôle la répartition de la dotation globale de fonctionnement et fixe, le cas échéant, le montant de certaines parts ;

- il peut être consulté par le Gouvernement sur tout projet de loi, tout projet d'amendement du Gouvernement ou sur toutes dispositions réglementaires à caractère financier concernant les collectivités locales. Pour les décrets, cette consultation est obligatoire. Il ressort de la jurisprudence du Conseil d'Etat que cette consultation n'est obligatoire qu'à l'égard des textes réglementaires qui impactent les ressources des collectivités (CE, 6 mai 1996, n°165286 et 18 octobre 2006, n°284563).

Par ailleurs, la commission consultative d'évaluation des normes (CCEN), qui est une instance issue du CFL, doit être consultée, "sur l'impact financier des mesures règlementaires créant ou modifiant des normes à caractère obligatoire concernant les collectivités territoriales, leurs groupements et leurs établissements publics" (article L.1211-4-2 du CGCT). La CCEN examine l'ensemble des textes qui ont un impact financier sur les collectivités, qu'ils génèrent des charges ou des ressources.

Il arrive ainsi fréquemment que des décrets relèvent de la compétence du CFL et de la CCEN. Il y a alors double consultation.

Cet amendement a pour objet d'alléger la procédure d'examen des textes en supprimant cette double consultation du CFL et de la CCEN. Il prévoit que, lorsqu'un texte relève des deux commissions, la consultation du CFL prime, ce dernier étant alors chargé de se prononcer également sur l'impact financier du texte.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion