Les amendements de Bruno Retailleau pour ce dossier

7 interventions trouvées.

Notre réflexion vise à éviter un nouveau drame tel que Xynthia ou les récents évènements dans le Var. Nous remettrons notre rapport final la semaine prochaine. Nous avons conduit 170 auditions, qui ont porté sur l'alerte, la vigilance, la sécurité civile, etc. Notre sujet charrie de nombreux thèmes. Nous nous sommes déplacés pour observer les e...

Pourrait-on prévoir un référent dans chaque département, soit un agent de la préfecture, soit un volontaire, jeune retraité par exemple, qui agirait comme un commissaire-enquêteur en quelque sorte. Il serait formé pour cela. Il faudrait ensuite, après avoir élaboré les plans communaux, les faire vivre, porter le dispositif à la connaissance d...

C'est vrai qu'il faut vraiment aimer les bêtes pour en élever sous cette férule ! L'Etat ferait mieux de se concentrer sur ses missions régaliennes.

Le CNFPT ne pourrait-il dispenser une formation aux risques, destinée aux maires et adjoints, afin d'enclencher une acculturation ?

Sur tous les sites industriels soumis à un plan particulier d'intervention (PPI), sur tous les sites nucléaires, il y a des sirènes. Dans les villes également. Il y en a à chaque barrage, mais pas sur chaque digue... Il ne faudrait pas en rajouter beaucoup pour tout couvrir. Je signale aussi que seuls 20 à 30% des établissements scolaires ont é...

Je reviens à la culture du risque. Le président de la Fédération nationale de la protection civile suggérait une formation des collégiens.

Et elle se protège. La catastrophe est survenue non seulement à la limite entre deux départements et deux régions mais entre deux zones de défense. Entre les zones de défense, est-il possible d'éviter les césures et d'avoir un continuum ?