Photo de Bruno Sido

Interventions en commissions de Bruno Sido


1225 interventions trouvées.

a jugé que la note était hautement intéressante. Le modèle élémentaire qui repose sur la distinction entre population exposée au virus, population infectée par le virus et population ayant dépassé la maladie, dit modèle SIR, paraît être rendu plus complexe par la nécessaire prise en compte des cas asymptomatiques. Pense-t-on toujours que toute...

a observé que le coronavirus montre une dynamique de contamination étrange, certains cas se déclarant longtemps après les 14 jours de quarantaine, comme on l'a vu sur le porte-avions Charles-de-Gaulle ou sur le porte-avions américain Roosevelt. Il faut donc rester très prudent. La phase III.B est intellectuellement intéressante mais paraît dang...

a estimé que dans la réflexion - brillante - de l'Académie, la phase III posait un réel problème. La stratégie III.B est certainement la meilleure, mais nos concitoyens ne la comprendraient pas car elle revient à leur dire qu'il ne faut pas mettre de masque, qu'il faut se contaminer, etc. : c'est désespérant. Au contraire, le bon discours consi...

Monsieur le président, l'espace contient beaucoup de satellites et de petits débris qui peuvent détruire les satellites. GRAVES peut-il les détecter et protéger tous nos satellites, même éloignés ? Les Américains nous ont prévenus plusieurs fois du danger. Grâce à eux, nous avons pu changer leur orbite. La France, qui est une puissance spatial...

J'ignore si vous me répondrez, mais je voulais vous poser deux questions. La première porte sur la recherche sur les ordinateurs quantiques. Chacun sait que Google est très performant en matière de calculateurs par le biais d'ordinateurs quantiques. Où en est notre recherche dans ce domaine ? Ma deuxième question a déjà été posée deux fois, ma...

Les conclusions de ce groupe de travail vont dans le bon sens. Hélas, nous en avions déjà fait de semblables dans un rapport précédent que j'avais présenté avec Catherine Procaccia et elles avaient été reçues avec morgue, le mot n'est pas trop fort, en particulier celles qui concernaient les fusées réutilisables. À l'époque, seul M. Yannick d'E...

Les conclusions de ce groupe de travail vont dans le bon sens. Hélas, nous en avions déjà fait de semblables dans un rapport précédent que j'avais présenté avec Catherine Procaccia et elles avaient été reçues avec morgue, le mot n'est pas trop fort, en particulier celles qui concernaient les fusées réutilisables. À l'époque, seul M. Yannick d'E...

Pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté sur les propos que j'ai précédemment tenus sur M. Yannick d'Escatha, permettez-moi de souligner que le travail effectué par Geneviève Fioraso, lorsqu'elle était en charge de ce dossier, était également remarquable. Ariane 6 est une fusée de transition mais il est urgent d'anticiper et d'inventer l'avenir pour...

Pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté sur les propos que j'ai précédemment tenus sur M. Yannick d'Escatha, permettez-moi de souligner que le travail effectué par Geneviève Fioraso, lorsqu'elle était en charge de ce dossier, était également remarquable. Ariane 6 est une fusée de transition mais il est urgent d'anticiper et d'inventer l'avenir pour...

Un intervenant a fait état d'une corrélation entre le niveau de formation des personnes interrogées et la montée de l'hésitation vaccinale. Peut-on avoir des précisions sur cette question ? Si la corrélation est positive, c'est-à-dire que plus on est formé, plus on est réticent à la vaccination, cela devient grave. Des médecins ont fait dix ans...

L'Office n'est pas là simplement pour restituer le produit des tables rondes qu'il organise. C'est un Office d'évaluation qui doit donc donner un avis, une indication à nos collègues parlementaires, sans pour autant, bien entendu, être fermé. Sur le sujet de l'énergie nucléaire et de son avenir, il est en effet indispensable d'avoir une strat...

Sur le démantèlement des centrales, on constate que ceux qui, par exemple, appartiennent au mouvement Sortir du nucléaire, font tout pour alourdir le dossier. Le démantèlement de la centrale de Brennilis a ainsi été arrêté pour une simple question de procédure administrative. Depuis, il n'a pas repris. Il faut donc maintenir les savoir-faire, y...

Je lis que les opérateurs de satellites réalisent quasiment chaque semaine une manoeuvre pour éviter les collisions. Ma question est la suivante : qui les prévient lorsqu'il faut faire des manoeuvres ? S'agit-il toujours des Américains, ou bien disposons-nous aujourd'hui d'une autonomie de décision sur les manoeuvres grâce à un radar suffisamme...

C'était effectivement le cas pour Ariane 5, mais Ariane 6 sera adaptée aux futurs satellites dotés d'une propulsion électrique, qui leur permet de se déplacer dans l'espace. Les constructeurs de lanceurs commencent tout de même à penser aux satellites.

Je m'étonne que vous ne vous interrogiez pas sur la pertinence de résister à ce mouvement. Vous écrivez que la généralisation semble inéluctable. Pourquoi ? On peut résister à ce Big Brother. Tant que l'on ne demande rien à personne, pourquoi irait-on vous identifier ? Vous évoquez l'utilisation de tels dispositifs par l'État dans le cadre de s...

Quand vous rentrez dans un aéroport ou que vous montez dans un avion, vous demandez quelque chose. Mais quand vous ne demandez rien à personne, quand vous vous promenez dans la rue, l'anonymat est une liberté.

Il faut pouvoir conserver des espaces de liberté et bien poser la question dans la note.

Il me semble qu'il conviendrait de faire référence, dans la note sur la reconnaissance faciale, au rapport de l'Office sur l'intelligence artificielle, publié en mars 2017.

La note pourrait-elle également évoquer la possibilité de ne pas accepter le caractère inéluctable, évoqué dans le texte, du déploiement de ces dispositifs, pour protéger les libertés individuelles ?

Est-il possible de préciser dans combien de temps ces technologies complexes vont commencer à se concrétiser ?