Photo de Bruno Sido

Interventions en commissions de Bruno Sido


1227 interventions trouvées.

Personnellement, cela fait une quinzaine d'années que je suis, année après année, les excellents rapports de l'ASN, et je constate que cette année, pour une fois, l'ASN semble satisfaite, ce dont je me félicite.

J'ai deux questions à vous poser. Vous pourrez répondre à l'une, et probablement pas à l'autre. La sûreté nucléaire intéresse naturellement le milieu médical, le milieu de l'énergie, le milieu de la recherche, mais aussi certaines administrations. Des représentants du CEA m'ont alerté sur un point important. Comme à tous les acteurs du nucléa...

Vous nous dites que le traité FNI est bafoué par la construction de missiles de portée comprise entre 500 et 5 5000 kms. Cela remet-il en cause notre doctrine de dissuasion ?

Ces notes scientifiques sont une très bonne chose car elles multiplient le travail de l'Office, mais il faudrait en parler dans les groupes et en séance publique, car cela peut intéresser certains de nos collègues.

Il faut non seulement savoir ne pas investir trop tôt, mais aussi le faire à bon escient. Prenons le cas du nucléaire : beaucoup d'argent a été dépensé pour étudier certaines filières, finalement abandonnées, comme l'eau lourde, la filière graphite-gaz, alors qu'aujourd'hui, on privilégie la filière des neutrons rapides, sans d'ailleurs avoir e...

Bien souvent aux États-Unis, les budgets de recherche tendent à soutenir les entreprises au-delà de leurs seuls travaux de recherche.

Il est avéré que, pour le site de Fukushima, les anciens avaient borné le terrain - et l'autorité de sûreté nucléaire japonaise avait demandé l'édification d'un mur de quatorze mètres de hauteur. Une autre centrale, construite à une centaine de kilomètres, a édifié un tel mur, et il ne lui est rien arrivé. À Fukushima, on s'est contenté d'un mu...

Ces données doivent servir à établir des statistiques, à construire des algorithmes permettant d'être plus précis et rapides dans les diagnostics par exemple. Pourquoi a-t-on par conséquent besoin de connaître le nom du patient ou de pseudonymiser les données ? Pourquoi ne pas simplement les anonymiser ?

Lors de notre périple aux États-Unis en 2012, nous avons appris que les Américains possédaient plusieurs radars assez précis, leur permettant de localiser les débris de dix centimètres. Nous n'en savons pas davantage. En ce qui la concerne, la France possède un radar GRAVES, en cours de modernisation, mais qui ne regardera pas grand-chose car i...

J'ai commis un rapport, avec ma collègue Catherine Procaccia sur l'espace en 2012. Nous avions alors évoqué la question des débris et les États-Unis nous avaient prévenus d'une prévisible collision avec l'un de nos satellites, dont nous avions pu modifier, en temps voulu, la trajectoire. Dès lors, la modernisation de notre dispositif de radars ...

L'ONU est une belle institution, même si le général De Gaulle ne l'appréciait pas trop. Lieu de débats, elle a pour but de maintenir la paix et d'éviter l'embrasement des conflits régionaux. La paix n'a pas de prix mais elle a un coût. Quel est-il ?

Je m'associe à toutes les félicitations adressées à Jérôme Bignon. Cependant, les espèces s'adaptent aussi. Les gens de l'Est de la France savent bien par exemple que les chevreuils ont changé d'habitat. Ils ont intégré le fait que les chasseurs vont en forêt et ont le droit de les y tuer, mais pas en plaine. En conséquence, maintenant, les c...

J'ai une question double. D'une part, n'est-il pas possible de cloisonner cette informatique ? Tout arrive sur la toile et devient fragile. Pourquoi alors y met-on tout ? Je suppose qu'en matière de défense, par exemple, - mais vous ne pourrez pas me le confirmer - le bouton rouge pour lancer la bombe atomique n'est pas sur la toile, j'espère q...

J'ai entendu à la radio, comme tout le monde je suppose, que les Américains sont en train de s'inquiéter du fait que le matériel informatique, les noeuds de connexion, etc. sont chinois. Ils ont peur maintenant que les Chinois coupent l'électricité dans tous les États-Unis ou à peu près. Ils sont donc maintenant en train d'interdire ces matérie...

Quand on parle des OPEX, on pense davantage à l'armée de terre et à l'armée de l'air qu'à la Marine. Nous avons pourtant visité l'hôpital du porte-avions Charles-de-Gaulle qui est remarquable. Le médecin qui officiait nous a expliqué que sa mission durait trois mois, sans relève et était volontaire. Comment faites-vous pour trouver des volontai...

Je voulais remercier M. Fugit. Effectivement, il a tenu compte de tout ce qui a été dit le 13 décembre dernier, je l'en remercie et le félicite du résultat obtenu. Je voudrais donner mon impression à la lecture de cette note. En 2012, lorsque nous avons publié notre rapport avec Catherine Procaccia, un rapport très détaillé, l'ambiance n'était...

L'absence d'efficacité de la CPI et les non-lieux récents rendus au profit du président Gbagbo comme au Kenya nous laissent perplexes quant à cette instance. Quelles pourraient être les autres outils permettant de juger efficacement les djihadistes pour leurs crimes ?

Au fond, Yannick d'Escatha, président du CNES jusqu'en 2013, avait raison Pour Ariane 6, il voulait, je l'ai compris par la suite, éluder le problème de la récupération, en disant que le 1er étage d'Ariane 6 devait être construit avec un moteur à poudre. Et il ajoutait que jamais un lancement n'avait raté à cause de la poudre, que c'était beauc...

Les Russes reviendront dans la course, ils disposent d'un lanceur très fiable, bien qu'il ait explosé lors d'un vol récent. C'est le seul lanceur en mesure d'envoyer des hommes dans l'espace. Les Américains ont bien compris, pour leur part, avec le réalisme anglo-saxon qui les caractérise, que faire administrer le secteur aérospatial par la NAS...