16 juillet 2020

Rapport N° 647 (2019-2020)

au nom de la commission des affaires européennes, sur la proposition de résolution européenne visant à modifer le classement dont bénéficie le loup au sein de la convention de berne visant à modifier le classement dont bénéficie le loup au sein de la Convention de Berne

écrit par Cyril Pellevat rapporteur pour la Commission des affaires européennes
Photo de Cyril Pellevat 

Mots-clés

agriculture
environnement
pêche

Documents associés

2 commentaires :

Le 03/02/2020 à 15:07, mourgli a dit :

Avatar par défaut

Bonjour, que signifie le terme "Sort Indéfini". A quel moment pourrons-nous savoir si cet amendement est finalement accepté ou rejeté ? En vous remerciant par avance pour votre réponse. Bien cordialement, Mr OURGLI

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 01/08/2020 à 16:40, Hayduke a dit :

Avatar par défaut

Si je peux me permettre un petit corollaire, il y a 348 sièges de sénateurs.

A mon avis tout à fait arbitraire, je pense que cela est tout à fait plus que suffisant à la survie de cette espèce de nuisibles.

Je propose donc une modification du classement dont bénéficie le sénateur au sein du système politique afin de permettre la supression des sièges à chaque problème rencontré avec cette engeance.

Peut-être qu'avec cela arriverons-nous, gens du peuple, à préserver de manière plus efficace une nature en déliquescence totale face à une assemblée de crétins dont les décisions s'opposent à l'avis scientifique...

Lire que le seuil de conservation est de 500 et que le nombre de loups étant à 580, l'espèce est dorénavant "à l'abri" est faire preuve d'une ignorance crasse sur le sujet... à moins que ce ne soit de l'incurie ? De l'impéritie ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion