23 mars 2021

Proposition de résolution N° 474 (2020-2021)

visant à instaurer une journée nationale de l’ agriculture

écrite par Didier Mandelli
Photo de Didier Mandelli 

cosignée par Agnès Canayer, Alexandra Borchio Fontimp, Anne Chain-Larché, Anne Ventalon, Anne-Catherine Loisier, Annick Billon, Annick Jacquemet, Béatrice Gosselin, Brigitte Lherbier, Brigitte Micouleau, Catherine Belrhiti, Catherine Deroche, Catherine Di Folco, Catherine Dumas, Catherine Procaccia, Céline Boulay-Espéronnier, Chantal Deseyne, Christine Bonfanti-Dossat, Christine Herzog, Claudine Thomas, Colette Mélot, Corinne Imbert, Dominique Estrosi Sassone, Elisabeth Doineau, Elsa Schalck, Else Joseph, Évelyne Perrot, Florence Lassarade, Françoise Dumont, Françoise Gatel, Frédérique Gerbaud, Frédérique Puissat, Gisèle Jourda, Isabelle Raimond-Pavero, Jacky Deromedi, Jacqueline Eustache-Brinio, Joëlle Garriaud-Maylam, Kristina Pluchet, Lana Tetuanui, Laure Darcos, Laurence Garnier, Laurence Muller-Bronn, Marie Evrard, Marie Mercier, Marie-Christine Chauvin, Marie-Claude Varaillas, Marie-Pierre Richer, Marta de Cidrac, Martine Berthet, Maryse Carrère, Micheline Jacques, Muriel Jourda, Nadège Havet, Nadine Bellurot, Nassimah Dindar, Nathalie Delattre, Pascale Gruny, Patricia Demas, Sabine Drexler, Sonia de La Provôté, Sophie Primas, Sylviane Noël, Sylvie Goy-Chavent, Toine Bourrat, Valérie Boyer, Vanina Paoli-Gagin, Victoire Jasmin, Vivette Lopez, Viviane Malet, Alain Cadec, Alain Chatillon, Alain Duffourg, Alain Houpert, Alain Marc, Alain Milon, Albéric de Montgolfier, André Guiol, André Reichardt, Antoine Lefèvre, Arnaud Bazin, Bernard Bonne, Bernard Fournier, Bruno Belin, Bruno Retailleau, Bruno Rojouan, Bruno Sido, Cédric Perrin, Cédric Vial, Charles Guené, Christian Cambon, Christian Klinger, Claude Nougein, Cyril Pellevat, Daniel Chasseing, Daniel Gremillet, Daniel Laurent, Dany Wattebled, Dominique de Legge, Édouard Courtial, Éric Gold, Étienne Blanc, Fabien Genet, Franck Menonville, François Bonhomme, François Calvet, Gérard Lahellec, Gérard Longuet, Gérard Poadja, Gilbert Bouchet, Gilbert Favreau, Guillaume Chevrollier, Henri Cabanel, Hugues Saury, Jacques Grosperrin, Jean Bacci, Jean Pierre Vogel, Jean Sol, Jean-Baptiste Blanc, Jean-Claude Anglars, Jean-Claude Requier, Jean-François Husson, Jean-François Longeot, Jean-François Rapin, Jean-Jacques Panunzi, Jean-Louis Lagourgue, Jean-Marc Boyer, Jean-Marie Mizzon, Jean-Michel Arnaud, Jean-Noël Cardoux, Jean-Noël Guérini, Jean-Pierre Grand, Jean-Raymond Hugonet, Jean-Yves Roux, Joël Guerriau, Laurent Burgoa, Laurent Duplomb, Laurent Somon, Louis-Jean de Nicolay, Ludovic Haye, Marc Laménie, Marc-Philippe Daubresse, Mathieu Darnaud, Max Brisson, Michel Bonnus, Michel Laugier, Michel Savin, Olivier Cadic, Olivier Paccaud, Olivier Rietmann, Pascal Allizard, Patrick Bore, Patrick Chaize, Patrick Chauvet, Philippe Bas, Philippe Dallier, Philippe Mouiller, Philippe Nachbar, Philippe Paul, Philippe Pemezec, Philippe Tabarot, Pierre Charon, Pierre Cuypers, Pierre-Antoine Levi, Rémy Pointereau, René-Paul Savary, Roger Karoutchi, Sébastien Meurant, Serge Babary, Stéphane Artano, Stéphane Demilly, Stéphane Le Rudulier, Stéphane Piednoir, Stéphane Ravier, Vincent Delahaye, Vincent SegouinYves Bouloux

Mots-clés

agriculture
journée nationale de l'agriculture
pêche
société

3 commentaires :

Le 13/02/2021 à 17:20, conservateur5 a dit :

Avatar par défaut

Une évidence qu'il est toujours bon de réaffirmer.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 04/03/2021 à 09:57, Monsnergue a dit :

Avatar par défaut

L’intérêt d’une vignette pour les véhicules de plus de trente ans permet de ne pas exclure les véhicules qui ont toujours leurs cartes grises d’origine plus value pour le propriétaire et pour l’originalité du véhicule.

Jean Pierre Monsnergue - Président de Auto/Moto La Passion Mobile - Doubs

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 17/04/2021 à 21:10, LTD92 (Indépendant) a dit :

Avatar par défaut

La taxe sur les transactions financière (TTF) n'a d'intérêt que si elle est appliquée au niveau mondiale, ou à défaut dans l'ensemble de l'Union européenne à minima. Le problème de la TTF en l'état, c'est qu'elle ne rapporte pas grand chose ( environ 1 milliard d'euros chaque année ) et en plus elle entraîne une défiance vis à vis des investisseurs qui souhaitent investir sur la place parisienne.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion