13 octobre 2021

Rapport N° 50 (2021-2022)

au nom de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du règlement et d'administration générale, sur la proposition de loi, adoptée par l'Assemblée nationale, après engagement de la procédure accélérée visant à réformer l'adoption

2 commentaires :

Le 18/10/2021 à 20:56, Yann25290 a dit :

Avatar par défaut

Cela fait bientôt deux ans que nous faisons le nécessaire pour être prêt pour le passage de cette lois surtout vis-à-vis de l'abaissement de l'âge à 26 ans. Mais je vois que l'on régresse sans chercher à traiter au cas par cas chaque demande.

J'espère sincèrement que cette modification que vous avez apportée sera refusée et rétablie à vingt-six ans.

Pendant que l'on bloque des personnes qui souhaitent réellement protéger un enfant en l'adoptant, n'importe qui, sans âge minimum peut faire un (ou plusieurs) enfant sans pour autant être capable de subvenir à ses besoins.

Une fois de plus, on régresse.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 26/11/2021 à 07:57, bonothefly a dit :

Avatar par défaut

Bonjour

Trop peu d’organismes proposent le CTM et le BTM. De plus, ces diplômes ne correspondent pas à la réalité en terme de plans de formation et en terme d’organisation.

La plupart des personnes qui se forment sont en reconversion professionnelle et ne veulent pas quitter leurs emplois du jour au lendemain pour retourner à l’école. Ils cherchent des formations courtes en salon et en ligne. Cette loi anéantirait les rêves de personnes qui souhaitent se reconvertir et amènerait à la mort du métier de toiletteur. Obliger à suivre une formation en salon ou en ligne oui, mais pas les CTM ou BTM.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion