Interventions sur "continue"

3 interventions trouvées.

Photo de Bernard SeillierBernard Seillier, rapporteur :

...isageables et des adaptations souhaitables. Puis il a distingué cinq champs d'évaluation, autour desquels s'ordonne le rapport d'information : la capacité du système de formation professionnelle à répondre aux besoins de qualification, l'accès à la formation, l'appareil de formation, le financement et la gouvernance. S'agissant de la capacité du système de formation professionnelle, initiale et continue, à répondre aux besoins de qualification, M. Bernard Seillier, rapporteur, a estimé que celui-ci n'était pas « formaté » pour bien répondre aux défis actuels : - malgré la relance de l'alternance et de l'apprentissage, le système reste insuffisamment articulé sur les entreprises et leurs besoins. Ainsi, notre enseignement professionnel reste perçu comme une voie d'orientation par défaut pour ceu...

Photo de Alain GournacAlain Gournac :

...osition du rapporteur visant à développer les écoles de la deuxième chance, il a partagé, néanmoins, le souhait de Mme Christiane Demontès de ne pas exonérer l'éducation nationale de sa responsabilité en matière de qualification des jeunes. Il a émis des réserves sur la proposition tendant à faire du ministère de l'éducation nationale le pilote du système de formation professionnelle, initiale et continue, exprimant sa préférence pour l'hypothèse tendant à confier cette responsabilité à un haut commissaire placé auprès du Gouvernement. Enfin, il s'est déclaré favorable au renforcement du rôle du conservatoire national des arts et métiers (CNAM) en matière d'ingénierie de formation.

Photo de Isabelle DebréIsabelle Debré :

...PE et PME un service de remplacement des salariés partis en formation ; enfin, concernant les moyens de parvenir à un renforcement de la coordination de la politique de l'Etat, la mission a voulu marquer sa préférence pour l'instauration d'un secrétaire d'Etat ou d'un haut commissaire chargé de coordonner l'action des administrations compétentes en matière de formation professionnelle initiale et continue, la désignation du ministre de l'éducation nationale comme chef de file constituant une possibilité de repli.