⚠️ ⚠️ ⚠️ Attention ! Faute de forces bénévoles suffisantes, NosSénateurs.fr ne peut plus être maintenu à ce jour. Le site ne reflète donc plus la réalité de l'activité des sénateurs depuis plusieurs mois.

Interventions sur "harcèlement"

5 interventions trouvées.

Photo de Laurence CohenLaurence Cohen :

... avec l'enfant, notamment dans la cadre du droit de visite. Le département de Seine-Saint-Denis a mis en place la mesure dite d'accompagnement protégé (MAP), qui permet à l'enfant de rencontrer son père dans un lieu neutre, avec une tierce personne. Voilà un exemple de bonne pratique qui gagnerait à être étendue pour contribuer à réduire le nombre de drames intrafamiliaux. En ce qui concerne le harcèlement de rue, comme je l'ai déjà dit lors de notre dernière réunion, cette expression ne me semble pas opérante. Et il vaut mieux parler, à mon avis, de harcèlement dans l'espace public.

Photo de Jacqueline Eustache-BrinioJacqueline Eustache-Brinio :

Je souhaite que nous puissions travailler sur le harcèlement que subissent les jeunes filles dans les collèges, sous le regard des garçons. Il s'agit d'un phénomène très violent, qui fait quasiment l'objet d'une omerta. On assiste à une vraie régression sociale de la place des jeunes filles dans certains collèges. Cela concerne en effet davantage les collèges que les lycées, notamment en région parisienne. C'est très inquiétant, car cela peut déboucher sur...

Photo de Céline Boulay-EspéronnierCéline Boulay-Espéronnier :

Notre présidente m'ôte quasiment les mots de la bouche, ce qui prouve que nous sommes en phase ; c'est une bonne chose ! Le harcèlement se caractérise par une certaine récurrence des faits, une relation de pouvoir. Je pense aussi à l'éducation : il faut se pencher sur le rôle de l'école. Plus généralement, nous pouvons agir au niveau de nos territoires. Je siège au Conseil de Paris et je peux vous dire qu'il y aurait beaucoup de propositions à faire, notamment pour l'accueil des femmes battues ...

Photo de Chantal DeseyneChantal Deseyne :

J'adhère à tout ce qui vient d'être dit. On constate effectivement une perception très différente du harcèlement et de son acceptabilité selon les individus. Je m'interroge comme Françoise Cartron : quelle incidence ces violences intrafamiliales ou ce harcèlement peuvent-ils avoir sur la vie professionnelle des femmes ?

Photo de Marc LaménieMarc Laménie :

Je rejoins beaucoup de mes collègues sur la problématique du harcèlement, et je constate qu'il frappe toutes les générations, mais souvent les plus jeunes, notamment dans les collèges. Je pense qu'il y aurait beaucoup à faire dans le domaine scolaire. Laurence Cohen l'a très bien dit : faisons attention à ne pas tomber dans la banalisation, car le risque existe. Plus généralement, nous aurions beaucoup de messages à faire passer dans nos départements respectifs, no...