Les derniers commentaires sur Discussion généraleLes derniers commentaires en RSS

19 commentaires

Suite aux propos d'Antoine Karam le 29/10/2019, aristide a dit le 16/05/2022 :

Avatar par défaut

"Ainsi, une fois l’État et les Églises séparés, la kippa, le foulard, la croix ou le turban deviennent des accessoires et des vêtements comme les autres, portés par qui le souhaite." De toute façon, le voile ou le turban n'ont pas nécessairement de signification religieuse, contrairement à la kip...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Laurent Lafon le 29/10/2019, aristide a dit le 16/05/2022 :

Avatar par défaut

Les médias populistes et va-t-en guerre font la loi, il n'est pas possible d'avoir une réflexion raisonnée dans ces conditions. De toute façon une réflexion raisonnée et approfondie n'intéresse pas les médias, d'autant plus qu'elle va en faveur de l'intégration du voile dans l'espace public, nota...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Françoise Laborde le 29/10/2019, aristide a dit le 16/05/2022 :

Avatar par défaut

Pour compléter ce qui est dit plus haut, je ferai remarquer que le code pénal dit, pour empêcher les discriminations : "réelles ou supposées", et que donc même un signe religieux prouvé est intouchable...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Françoise Laborde le 29/10/2019, aristide a dit le 16/05/2022 :

Avatar par défaut

Tout citoyen parent d'élèves qui le demande peut accompagner une sortie scolaire. Ce droit est "sans distinction de religion", article 1 de la constitution. Donc, que la religion de la personne soit déductible ou non de son accoutrement n'enlève en rien la validité de son droit. Pour les élèves...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Françoise Laborde le 29/10/2019, aristide a dit le 16/05/2022 :

Avatar par défaut

"Néanmoins, le Conseil d’État souligne qu’il reste paradoxalement possible pour les accompagnants des sorties scolaires de manifester leur appartenance religieuse." Encore pour une kippa, on pourrait comprendre, bien que la République assure l'égalité des droits "sans distinction de religion", ma...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Françoise Laborde le 29/10/2019, aristide a dit le 16/05/2022 :

Avatar par défaut

"Néanmoins, le Conseil d’État souligne qu’il reste paradoxalement possible pour les accompagnants des sorties scolaires de manifester leur appartenance religieuse." Rappelons une fois encore qu'un foulard ne peut être considéré comme un signe d'appartenance religieuse, sauf à vouloir faire de la ...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Sylvie Robert le 29/10/2019, aristide a dit le 16/05/2022 :

Avatar par défaut

"Robert Badinter l’a récemment présentée comme l’« une des grandes barrières contre le poison du fanatisme, parce que vous reconnaissez l’autre tel qu’il est, comme humain, avec les mêmes droits que vous, quelle que soit sa religion. […] C’est l’autre que je rencontre dans le respect »." Mme Badi...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Sylvie Robert le 29/10/2019, aristide a dit le 16/05/2022 :

Avatar par défaut

"les parents accompagnateurs sont des usagers du service public de l’éducation et, en tant que tels, ne sont pas soumis à l’obligation de neutralité qui incombe aux agents publics et qui dépasse, d’ailleurs, la seule sphère religieuse." De toute manière, une femme qui porte un voile ne sort aucun...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Laurent Lafon le 29/10/2019, aristide a dit le 16/05/2022 :

Avatar par défaut

Tant qu'il n'y aura pas de porc au menu, et que l'enfant garçon pourra subir un traitement "spécial" à l'hôpital, ça ira à peu près...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Laurent Lafon le 29/10/2019, aristide a dit le 15/05/2022 :

Avatar par défaut

"Cette disposition permet d’interdire que l’élève arbore un signe ou une tenue ostentatoire lorsqu’il sort de l’école pour participer à une sortie scolaire. Dans l’état actuel du droit, rien ne s’y oppose." Autrement dit, s'il pleut pendant la sortie, une élève musulmane n'aura pas le droit de po...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Laurent Lafon le 29/10/2019, aristide a dit le 15/05/2022 :

Avatar par défaut

"De ce point de vue, il est utile de rappeler que le voile, comme toute autre tenue inspirée par la religion, à condition qu’elle ne trouble pas l’ordre public, n’est pas interdit en France." On peut mettre un voile du fait de la religion, mais pas que. Et donc on ne peut pas faire une généralité...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jérôme Bascher le 29/10/2019, aristide a dit le 11/11/2019 :

Avatar par défaut

"Voulons-nous abandonner le creuset de l’école républicaine, sans distinction de race, de sexe et, à la suite de Portalis, de religion ?" C'est une blague ? Vous passez votre temps à faire des distinctions de religion, et après vous en appelez à faire une école sans distinction de religion, reven...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Pierre Ouzoulias le 29/10/2019, aristide a dit le 11/11/2019 :

Avatar par défaut

Ils veulent faire du prosélytisme anti-religieux en obligeant les jeunes femmes à retirer leur voile lors des sorties scolaires. Que fait monsieur Blanquer contre le prosélytisme anti-religieux dans les écoles ?

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Philippe Dallier le 29/10/2019, aristide a dit le 11/11/2019 :

Avatar par défaut

Pourquoi le problème des doubles menus religieux n'est-il pas abordé ? Ça se passe à l'école, la laïcité est foulée au pied comme nulle part mais apparemment ça ne pose de probleme à personne, même monsieur Masson n'aborde pas le sujet, c'est dire du tabou... En revanche un foulard supposé islami...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jean Louis Masson le 29/10/2019, aristide a dit le 11/11/2019 :

Avatar par défaut

Plus on fera la chasse au foulard islamique, plus on laissera les doubles menus religieux et la circoncision religieuse, c'est le principe des vases communicants, où ce qui est perdu d'un côté se retrouve de l'autre.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Jacques-Bernard Magner le 29/10/2019, aristide a dit le 11/11/2019 :

Avatar par défaut

Elle est islamophile, sauf pour le voile , où elle est islamophobe, c'est une affaire de conditionnement ideolologique tout ça, c'est à se demander si parfois ça a un rapport réel avec l'Islam en fin de compte.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos de Sophie Primas le 29/10/2019, aristide a dit le 11/11/2019 :

Avatar par défaut

Monsieur Masson n'est-il pas votre ami dans ce combat anti-républicain qui a le foulard supposé islamique comme cible ? Ah oui, c'est vrai, il s'oppose à l'abattage religieux, et là bien sûr rien ne va plus... On a la laïcité qu'on peut, n'est-ce pas ?

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Suite aux propos d'Antoine Karam le 29/10/2019, aristide a dit le 10/11/2019 :

Avatar par défaut

"nous voici réunis dans cet hémicycle quelques jours seulement après l’outrance prétendue laïque d’un élu du Rassemblement national, plus soucieux d’agiter le peuple avant de s’en servir que de respecter le droit et les libertés de ses concitoyens" D'un autre côté, monsieur Odoul est tout jeune, ...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires