Les amendements de Françoise Laborde pour ce dossier

6 interventions trouvées.

À titre personnel, j'ai déjà réagi localement sur la situation en Pologne. À mon avis, le colloque sur les agricultrices devrait nous conduire à traiter de sujets de fond. Je pense que ce thème pourrait donner lieu, après le colloque, à des travaux complémentaires en vue de la publication d'un rapport d'information aussi complet que possible.

Moi aussi ! Cela aurait un intérêt pédagogique pour beaucoup de nos collègues... Si cela pouvait se faire, ce serait très valorisant pour notre institution.

Je suis d'accord avec les interventions précédentes. Compte tenu de la proportion d'enfants concernés évoquée par Corinne Bouchoux, un gros travail d'information doit être fait à l'égard des enseignants et de leurs familles. L'essentiel de l'effort en milieu scolaire doit toutefois, à mon avis, s'adresser en priorité aux psychologues et médecin...

Je suis du même avis. Il me semblerait important de recevoir pour un échange le président de l'Observatoire de la laïcité. Le lien entre femmes et laïcité est un élément incontournable de notre « vivre ensemble ». Que signifie par exemple le refus d'un homme de serrer la main à une femme ? Notre délégation doit avoir les idées claires à ce suje...

Je n'ai pas l'impression que nous ayons été très écoutées. Cette réunion m'a laissé un sentiment mitigé, alors qu'il me semble que notre rapport était équilibré et montrait, par exemple, qu'une approche médicale libérée des stéréotypes masculins et féminins était autant au bénéfice des femmes (je pense à notre passage sur les maladies cardiovas...

À ce propos, je pense que, quand la loi de modernisation de notre système de santé, actuellement en discussion, sera entrée en vigueur depuis suffisamment longtemps, il serait bon que nous fassions le point avec l'Ordre des sages-femmes des nouvelles compétences que leur reconnaît ce texte, notamment en matière de vaccination et d'IVG médicamen...