⚠️ ⚠️ ⚠️ Attention ! Faute de forces bénévoles suffisantes, NosSénateurs.fr ne peut plus être maintenu à ce jour. Le site ne reflète donc plus la réalité de l'activité des sénateurs depuis plusieurs mois.

Intervention de Josette Durrieu

Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées — Réunion du 19 février 2014 : 1ère réunion
Audition de M. Bernardino León représentant spécial de l'union européenne pour la méditerranée du sud

Photo de Josette DurrieuJosette Durrieu :

Merci de nous avoir éclairés sur ces sujets, notamment lors de notre déplacement à Bruxelles et d'avoir partagé avec nous vos réflexions. Je me souviens en effet d'un mot que vous aviez employé à propos de la Tunisie, celui de laboratoire. Je salue votre capacité d'anticiper, ce qui montre la justesse de vos analyses. Nous avons toujours pensé, comme vous, que les évènements du sud de la Méditerranée sont pour une large part de nature économique et sociale, même s'ils ont été enveloppés de toute cette problématique islamique et nous en avons conclu qu'une approche par le développement de projets constituerait la bonne réponse à ces situations. J'aimerais savoir quelle est la perception depuis l'Europe de la proximité qui est la sienne en ce qui concerne la Méditerranée. Car nous avons un sentiment de désintérêt envers la rive sud, mais aussi de l'Afrique et de cette grande région nord-sud. Comment devons-nous faire pour progresser ?

Comme il y a des Méditerranées, nous proposons le forum 5+5 comme instance pour réfléchir à la région occidentale. Qu'en pensez-vous ?

Nous avons ressent, au cours de nos déplacements, la jeunesse de la société civile et notamment en Algérie, ainsi que le dynamisme des femmes, notamment des femmes chefs d'entreprise investies dans le développement des nouvelles technologies. Comment proposer et financer des projets qui correspondent à leurs aspirations ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion