Intervention de Céline Boulay-Espéronnier

Délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes — Réunion du 11 avril 2019 : 1ère réunion
Audition de Mme Marianne Gazeau présidente de foot d'elles

Photo de Céline Boulay-EspéronnierCéline Boulay-Espéronnier, co-rapporteure :

Merci Madame, pour cet exposé très fourni.

Nous constatons à travers nos auditions à quel point la communication et l'amélioration de la visibilité du football féminin sont des enjeux cruciaux. Comme ma collègue Christine Prunaud, je trouve préoccupant que vous pensiez que l'effet médiatique risque de retomber après la Coupe du monde. Je ne doute pas que notre rapport contribuera à maintenir l'intérêt médiatique envers le football féminin, car cela est notre objectif. Une bonne communication est effectivement une communication qui dure dans le temps. Le vrai défi réside sans doute là.

Vos propos nous donnent l'impression qu'il faut souvent communiquer malgré les footballeuses, ce qui soulève la question suivante : pouvons-nous faire le bonheur des gens malgré eux ? Cela me semble difficile. Je suis d'accord avec vous pour dire que les clubs doivent communiquer. J'ai eu une idée similaire à celle que vous évoquez concernant le développement de formations et de kits de formation. Toutefois, ces dispositifs doivent être financés. De plus, ils seront compliqués à mettre en place si les joueuses ne souhaitent pas communiquer.

Par ailleurs, vous avez souligné que les joueuses ont des vies très remplies, qu'elles doivent mener à bien un double projet et que leurs entraînements sont prenants. Dans ces conditions, je me demande si elles auront le temps et l'énergie de contacter des structures, des entreprises ou des associations pour améliorer la communication en leur faveur comme vous le préconisez.

Enfin, vous avez souligné l'importance des réseaux sociaux comme mine de renseignements autour de la Coupe du monde de football. J'aimerais savoir si ces moyens de communication ne constituent pas un creuset de commentaires sexistes. Je m'interroge sur ce que la législation prévoit à ce sujet. Les réseaux sociaux sont-ils mis face à leurs responsabilités dans ce cas ? Je pense qu'un sujet comme le football féminin peut susciter beaucoup d'agressivité. Êtes-vous vigilant par rapport à ce phénomène ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion