Intervention de Benoît Huré

Commission des affaires européennes — Réunion du 19 juin 2019 à 14h15
Débat préalable au conseil européen des 20 et 21 juin 2019 en présence de mme amélie de montchalin secrétaire d'état auprès du ministre de l'europe et des affaires étrangères chargée des affaires européennes

Photo de Benoît HuréBenoît Huré :

Merci, Madame la Ministre, de nous avoir consacré ce temps d'échange. Je suis aussi rassuré par votre présentation que par votre vision des choses, et heureux de vous entendre expliquer que la banque européenne du climat sera une branche à part entière de la BEI. Quelle que soit la configuration, le plus important est le montant des crédits.

Vous avez également évoqué la sous-consommation des crédits européens. Nous avons justement constitué au Sénat une mission d'information, dont je suis membre, sur cette thématique. Nous rendrons notre rapport au mois d'octobre. L'utilisation des différents fonds est variable. Je pense que ces compétences ont été transférées quelque peu précipitamment aux régions, qui n'ont pas toujours l'expertise nécessaire. Une explication réside dans le fait qu'elles ont dû se restructurer dans leur nouveau périmètre. Quoi qu'il en soit, le véritable bilan doit être fait à l'année n+3.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion