Intervention de Gérard Longuet

Commission d'enquête Souveraineté numérique — Réunion du 17 juillet 2019 à 16h00
Audition de M. Laurent Giovachini pour le « comité souveraineté et sécurité des entreprises françaises » du medef et le syntec numérique et de M. Loïc Rivière délégué général de tech in france

Photo de Gérard LonguetGérard Longuet, rapporteur :

Je partage totalement vos orientations, mais il y a des difficultés propres au système européen.

Le marché des capitaux à risque est plus étroit en Europe qu'aux États-Unis pour des raisons structurelles, notamment du fait de la gestion du risque vieillesse. Comment pourrait-on faire basculer ce point rapidement ?

La coopération est difficile entre les entreprises nouvelles, les entreprises existantes et les pouvoirs publics, qui ont un rythme de décision lent, avec des étapes complexes et nécessairement nombreuses. Parfois, cela aboutit à vulgariser une idée, un comble pour l'entreprise qui pensait avoir un avantage sur ses concurrents !

Une start-up ne doit pas être privée de la possibilité d'optimiser son innovation. Si on lui dit qu'elle ne pourra pas vendre à celui qui lui propose le meilleur prix, elle ira ailleurs. Sans parler des solutions, pensez-vous que vos interlocuteurs publics sont conscients du problème ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion