Intervention de Henri Cabanel

Réunion du 22 juillet 2020 à 15h00
Questions d'actualité au gouvernement — Organisation de la prochaine rentrée scolaire dans les communes

Photo de Henri CabanelHenri Cabanel :

Ma question s’adresse au ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports.

Vous avez récemment annoncé le protocole prévu pour la rentrée scolaire 2020, monsieur le ministre. Il retient deux hypothèses : enseignement en présentiel ou à distance, en fonction de l’évolution de la pandémie.

Je salue l’anticipation et les informations apportées. Cependant, de nombreuses questions restent en suspens.

Tout d’abord, sur le fond, la circulaire du 10 juillet indique : « Afin de garantir la santé des élèves et des personnels, […] le respect des règles sanitaires essentielles doit être assuré ». C’est effectivement indispensable. D’ailleurs, le masque est désormais obligatoire dans tous les lieux clos accueillant du public.

Mais comment des élèves de plus de 11 ans pourront-ils rester dans une même classe, ainsi qu’en extérieur, pendant plusieurs heures avec un masque ? Tout le monde le sait, à effectif complet, les distances ne pourront pas être respectées ! Allez-vous prévoir des pauses ? Dans certaines conditions, notamment dans les préfabriqués, cela s’avérera très compliqué !

Pour permettre aux parents de travailler, comment sera gérée la garde des enfants plus jeunes si des demi-groupes sont mis en place ?

Ensuite, sur la méthode, les élus, dont certains se sentent très seuls, ont souligné la difficulté d’assumer les charges supplémentaires liées aux conditions sanitaires, que ce soit financièrement ou au niveau des équipes techniques.

Combien de temps à l’avance avertirez-vous les maires du scénario choisi, alors qu’ils ont la responsabilité des écoles primaires et élémentaires et de la préparation de la rentrée ?

Qu’avez-vous prévu pour accompagner les communes, a fortiori dans les territoires ruraux ?

Dans les fiches techniques, vous préconisez notamment la remise d’équipements informatiques sur initiative locale. Les collectivités ayant des budgets de plus en plus contraints, quelles aides prévoyez-vous ? Idem pour le personnel supplémentaire qui devra être déployé pour faire face à des surcharges de travail dans les missions sanitaires.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion