Photo de Ladislas Poniatowski

Interventions en commissions de Ladislas Poniatowski


2135 interventions trouvées.

Monsieur l'Ambassadeur, je suis un parlementaire français un peu triste de l'évolution de la Turquie et de l'évolution de nos relations avec ce pays. Comme vous le savez, j'avais rédigé avec Jean-Marc Todeschini un rapport sur la Turquie, assez franc, qui avait évoqué tous les sujets, y compris par exemple la politique intérieure. Nous nous éti...

Nous avons effectivement élaboré ce rapport dans des conditions très particulières. Nous l'avons débuté avec Marie-Françoise Pérol-Dumont, qui n'a pu poursuivre ce travail. Rachid Temal l'a remplacée. Les autres membres étaient Olivier Cigolotti, Joël Guerriau, Hugues Saury et moi-même.

La dernière recommandation porte sur les moyens de renforcement du dialogue stratégique dans le domaine de la défense et du nucléaire civil. Ces relations bilatérales progressent très bien. Il y a cinq points particuliers sur lesquels notre commission pourrait prendre une position officielle. Nous pourrions souscrire à la perspective de la pa...

Je connais un peu la question du nucléaire pour m'être beaucoup investi dans le domaine de l'énergie tout au long de ma carrière parlementaire. Le retard de notre EPR, au plan national, a joué un rôle. Les deux centrales EPR chinoises sont terminées bien avant que nos deux réacteurs ne le soient. Nous ne savons plus faire de centrale, ce qui es...

Au risque de sortir de sujets relevant strictement de la commission des affaires étrangères, je souhaite évoquer trois points. Sur le fonds européen de la défense, nous sommes très inquiets. Et je remarque, sous forme de boutade, qu'à chaque fois que vous venez nous voir, le montant de fonds diminue ! De 17 milliards d'euros, on est passé à 10...

J'approuve la stratégie que vous avez exposée. L'article 4 représentait près de 20 % du texte initial, mais il ne comporte rien de nouveau, puisqu'il reprend les mesures que nous avions adoptées lors du débat sur les mesures à prendre en urgence en cas d'échec du Brexit. Si je dépose des amendements, ce sera pour diminuer la durée d'habilitatio...

Compte tenu de la mésaventure du Charles-de-Gaulle et de la reprise de la contamination dans quatre nouveaux sites - dans la Vienne, en Dordogne et dans deux abattoirs -, je m'étonne que le Président de la République n'ait pas encore annoncé l'annulation du défilé du 14 juillet, qui est l'occasion d'une concentration de soldats et de badauds. I...

Monsieur l'Ambassadeur, j'ai une question sur la stratégie de la Chine en Asie du sud-est. Vous avez confirmé l'agressivité diplomatique actuelle, un peu tous azimuts, de la Chine. Cette attitude ne date pas de la crise du Covid. Elle date de l'entrée en fonction du président chinois actuel. Cette forte agressivité se manifeste de multiples man...

Je ne partage pas du tout votre optimisme sur l'ONU. L'appel du secrétaire général à un cessez-le-feu mondial, le 23 mars dernier, a plutôt été un fiasco. Les choses ont un peu bougé dans seulement trois pays : au Yémen, où ça n'a pas très bien marché, en Syrie et en Libye. Dans le reste des zones de conflit, rien n'a changé. Je suis très pess...

Colonel, lorsque nous avons reçu le chef d'état-major des armées, il nous a dit qu'il n'y aurait pas de victoire militaire sans restauration des États. Or, nous savons tous où nous en sommes sur cette question. Au Mali, il n'y a plus rien : plus de police, plus d'armée, plus d'enseignants, plus de médecins... Il a ajouté qu'une victoire sur le ...

Cette proposition de résolution est le fruit d'un travail commun de notre commission et de celle des affaires européennes ; elle a été déposée par les présidents Christian Cambon et Jean Bizet, puis amendée, renforcée et adoptée, la semaine dernière, par les membres de la commission des affaires européennes, lors d'une réunion commune à nos deu...

Messieurs les ambassadeurs, êtes-vous bien certains de tout faire pour condamner les manifestations antifrançaises dans vos pays ? Je pense à un événement en particulier, dont j'ai eu connaissance très peu de temps après le deuil qui a frappé notre collègue Jean-Marie Bockel. Sur Radio Patriote, qui émet depuis Bamako, tous les mardis soirs, un...

Madame l'Ambassadrice, je voudrais vous poser quatre questions. La première porte sur la politique intérieure irlandaise. Les dernières élections législatives témoignent d'une situation de blocage. Le Sinn Féin, qui a obtenu le plus grand nombre de voix, et le deuxième nombre de députés, apparaît comme un parti quelque peu isolé. Sa candidate a...

L'accord du Vendredi saint stipule par ailleurs qu'un référendum ne pourrait se tenir que si un sondage préalable indique qu'une majorité de Nord-Irlandais est favorable à l'unification. Par conséquent, il prévoit que des sondages soient régulièrement menés.

Le bon résultat du Sinn Féin tient principalement à ses positions sur la santé et le logement, bien plus qu'à celle sur l'unification.

Madame l'Ambassadrice, vous nous avez remerciés pour la solidarité dont a fait preuve la France vis-à-vis de l'Irlande tout au long de la négociation, comme s'il était extraordinaire qu'un grand pays de l'Union européenne soit solidaire avec un « petit » pays, pour reprendre vos mots, même s'il n'y a pas de petit ou de grand pays, il n'y a que ...

Je m'étonne que deux sujets essentiels, dont pourtant Michel Barnier nous avait longuement entretenus, ne figurent pas dans le mandat de négociation. Je pense notamment à la question des droits des citoyens : 4,5 millions de personnes sont concernées, dont 3,2 millions d'Européens et 1,2 million de Britanniques ; le Royaume-Uni a adopté un stat...

J'ai été nommé rapporteur de ce texte ce matin ! Mais je vous conseille de lire l'exposé des motifs, qui est extrêmement clair. Nous venons d'auditionner la secrétaire d'État chargée des affaires européennes, qui a confirmé nos craintes, s'agissant de cette négociation d'un nouveau partenariat avec le Royaume-Uni. Ce ne sera pas simple. Je revi...