Photo de Louis Duvernois

Interventions en commissions de Louis Duvernois


218 interventions trouvées.

a souhaité savoir si la littérature canadienne d'expression française pâtissait de la même désaffection relative auprès des éditeurs et des lecteurs américains.

s'est réjoui tout d'abord de rapporter devant la commission une proposition de loi qui lui tient à coeur et qui constitue l'une des concrétisations du rapport sur l'action culturelle extérieure de la France, qu'il avait présenté à la fin de l'année 2004. Rappelant que le 22 juin 2006, les nouveaux statuts de CulturesFrance avaient été adoptés ...

a confirmé que l'objet du texte n'était pas de rapprocher CulturesFrance des opérateurs anglais ou allemand, qui évoluent dans des contextes administratifs et institutionnels très différents, mais simplement d'adapter le statut.

a ensuite souhaité savoir comment M. Philippe Etienne envisageait la répartition des compétences entre le président et le directeur de l'établissement public.

a également interrogé le directeur général de la coopération internationale et du développement sur l'équilibre à trouver dans la programmation de CulturesFrance entre, d'une part, la promotion du patrimoine français et celle des pays étrangers, notamment en Afrique et, d'autre part, la présentation des créations contemporaines et des oeuvres c...

a souhaité connaître le sentiment de M. Jacques Blot sur la transformation de CulturesFrance en établissement public industriel et commercial.

s'est ensuite interrogé sur les choix de CulturesFrance en matière de programmation.

s'est déclaré favorable à l'amendement adopté par l'Assemblée nationale sur ce budget en pointant néanmoins, comme le rapporteur pour avis, le problème de l'affectation des bourses attribuées aux étrangers. Il a observé, ensuite, que les besoins financiers de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger en matière immobilière étaient ré...

s'est réjoui de cette perspective et a expliqué que la modification des statuts pouvait constituer une occasion de faire pleinement participer le ministère de la culture à la gestion de CulturesFrance.

Evoquant la proposition de réforme des structures ministérielles avancée par le rapporteur pour avis, M. Louis Duvernois a rappelé que la commission, suivant la recommandation qu'il avait lui-même formulée dans son rapport d'information sur la « Stratégie de l'action culturelle de la France à l'étranger », s'était déjà prononcée en faveur de la...

pour siéger au sein du conseil d'administration de la société Radio France Internationale.

s'est déclaré préoccupé par l'affaiblissement de la part de marché du cinéma français à l'export. Il a relevé que les réseaux de distribution à l'étranger, sous contrôle majoritairement américain, ne favorisaient pas la distribution des films français.

a rappelé les difficultés rencontrées par RFI dans l'élaboration du nouveau contrat d'objectifs et de moyens de l'entreprise, qui concernent essentiellement la réorganisation des rédactions en langues étrangères, les formes d'une coopération qui reste à définir avec la chaîne d'information internationale et les pistes de développement à l'inter...

a approuvé les propositions avancées par M. Antoine Schwarz, estimant que l'évolution du paysage audiovisuel extérieur, amorcée par le lancement de la chaîne française d'information internationale, avec ses incertitudes, fragilisait encore la position de RFI. Il s'est interrogé sur l'éventualité d'une croissance des ressources publiques de l'e...

Puis M. Louis Duvernois a rendu compte de la réunion du conseil d'administration de Radio France Internationale (RFI), où il siège comme représentant du Sénat. Il a rappelé qu'une grève avait affecté la station au cours des dernières semaines, les syndicats protestant contre la précarisation des métiers, notamment chez les réalisateurs et techn...

a regretté qu'Euronews n'ait pu obtenir de canal sur la TNT gratuite en raison de son statut juridique.

a souhaité savoir quelles étaient les perspectives pour les éditeurs et les auteurs de faire respecter leurs droits face à la mise à disposition de leurs oeuvres sans autorisation par « Google ».

a souhaité des précisions sur les partenaires européens qui ont apporté leur soutien au projet de bibliothèque numérique européenne.