Photo de Abdallah Hassani

Interventions sur "élève" d'Abdallah Hassani


2 interventions trouvées.

Monsieur le président, monsieur le ministre, mes chers collègues, premier budget de la Nation, d’un montant de 51, 7 milliards d’euros et en hausse de 861 millions d’euros, l’enseignement scolaire donne cette année la priorité au premier degré. Lire, écrire, compter, respecter autrui, il s’agit de favoriser, dès le plus jeune âge, la maîtrise de ces savoirs fondamentaux. L’élève pourra ainsi pleinement bénéficier de l’enseignement qui lui sera donné ensuite et développer ses compétences. Pendant plusieurs années, l’effort a été mis sur le secondaire. Cet effort est préservé. Il assure les équilibres primordiaux, tout en mettant l’accent sur la qualité des enseignements, dont le volume est maintenu. La relance des stages de réussite contribuera à l’objectif de réduction...

Le travail qu'ont fait les rapporteurs peut être transposé sans difficulté à Mayotte, avec pour seule différence des distances moins grandes. Mais Mayotte est confrontée aux mêmes problèmes : immigration illégale, illettrisme, etc. Dans le lycée professionnel où j'enseignais, sur une classe de trente élèves, 80 % étaient étrangers et, pour beaucoup, parlaient très difficilement le français, sans savoir ni le lire ni l'écrire.