Photo de Antoine Lefèvre

Interventions sur "police" d'Antoine Lefèvre


6 interventions trouvées.

Cet amendement reprend lui aussi une disposition de la proposition de loi du sénateur Jean Sol, cosignée par de nombreux sénateurs, et que vient d’évoquer M. Chaize. Ce texte autorisait le port d’arme dans des établissements recevant du public aux agents de la police nationale et aux militaires de la gendarmerie nationale. Il précisait en outre que les agents de la police nationale et les militaires de la gendarmerie nationale pouvaient faire usage de leur arme, même sans être revêtus de leur uniforme ou des insignes extérieurs et apparents de leur qualité. Tel est l’objet de cet amendement.

S'il est essentiel de rappeler l'importance du rôle du corps préfectoral, il faut aussi revenir sur les insuffisances et les manques : dans certains départements, on a effectivement constaté un certain flou dans la relation avec l'ARS. Je vous remercie également d'avoir salué l'action des polices municipales, qui sont encore très mobilisées dans la gestion de cette crise. Mon interrogation porte sur l'organisation des courses hippiques. La question peut paraître anecdotique, mais, derrière ces courses, on trouve toute la filière équestre, qui est composée de nombreux petits éleveurs, entraîneurs et acteurs modestes et qui se trouve actuellement dans une situation dramatique. Il y a eu u...

...ez. Nous avons en effet conscience que les zones rurales peuvent constituer des zones de repli ou d'organisation stratégique pour le terrorisme. Comment la gendarmerie, sur son territoire de compétence, assure-t-elle la lutte contre la radicalisation et le terrorisme ? Au Sénat, nous étions favorables, pour certains sénateurs, à permettre aux élus d'être informés sur les fichiers S, afin que les polices municipales puissent intervenir en complémentarité avec la gendarmerie. Cette solution vous paraît-elle pertinente ? En outre, les nouvelles technologies déplacent le trafic et la vente de stupéfiants vers les zones rurales. Comment appréhendez-vous ces questions ?

...ue vous allez solliciter des associations d'élus. Par ailleurs, nous sommes nombreux à avoir évoqué la question des moyens. Si nous voulons que nos forces de l'ordre soient en capacité de mener à bien leurs missions dans le contexte compliqué que l'on connaît, cela suppose davantage de moyens. Je voudrais enfin mentionner un grave problème qui touche nos forces de sécurité : le suicide dans la police et la gendarmerie. Comment, sur les territoires, parvenez-vous à détecter les signaux d'alerte ? Avez-vous mis en place des partenariats particuliers pour traiter ces situations dramatiques ?

Monsieur le président, madame la ministre, monsieur le rapporteur, mes chers collègues, tout récemment, alors que l’expérimentation des deux années de port de caméras-piétons par les polices municipales a pris fin, les maires des 300 communes expérimentales et des syndicats de police viennent de s’exprimer de façon unanime sur leur efficacité contre la délinquance et les incivilités. Et parmi celles-ci, on trouve deux villes de mon département, Guise et Marle. Depuis ce 3 juin, le vide juridique en ce qui concerne la pérennité du port de caméras par les polices municipales est un m...

...ticle 2 est donc dans le vif de l’actualité et son adoption permettrait de finaliser l’équipement de notre personnel pénitentiaire. Plus largement, je salue l’article additionnel inséré dans le texte sur l’initiative de notre excellent rapporteur et avec le soutien de tous. Cet article a pour objet ce que j’évoquais au début de mon intervention : il assure la continuité du port de caméras par la police municipale, dans une sorte de parallélisme des formes, et dans la suite logique du rapport d’évaluation publié hier soir. Enfin, je souhaite à nouveau signaler brièvement la prolifération des téléphones portables saisis en prison : en six mois, nous en sommes à plus de 20 000 ! Je sais que Mme la garde des sceaux est bien consciente de ce problème, mais il est urgent d’agir. En conclusion, je v...