Photo de Céline Boulay-Espéronnier

Interventions sur "club" de Céline Boulay-Espéronnier


3 interventions trouvées.

...omplété en 2017. Voici, très brièvement, les principales orientations fléchées par la fédération (l'infographie qui vous a été distribuée illustre ces évolutions) : - l'augmentation du nombre de licenciées (51 000 en 2011, l'objectif est de 100 000 en 2016, puis de 200 000 en 2020 - le nombre actuel est de 180 000) ; - l'encouragement de la création d'équipes ou de sections féminines dans les clubs ; - la féminisation de la fonction, essentielle, d'arbitre ; - le recrutement et la formation d'éducatrices et d'animatrices, parallèlement à l'accueil d'un nombre croissant de petites filles et d'adolescentes dans les clubs, sur tout le territoire ; - la sélection et l'accompagnement de « femmes à haut potentiel » pour féminiser l'encadrement de la fédération et assurer la mixité de ses inst...

...s l'avez dit, vous allez dans les villes-hôtes de la Coupe du monde féminine de football expliquer ses enjeux aux élus. Vous dites que c'est un rendez-vous de la mixité, dont nous parlons très souvent à la délégation aux droits des femmes, et pour laquelle vous voyez en la Coupe du monde un vecteur pour les politiques publiques des élus. Votre objectif est d'atteindre 200 000 licenciées, et qu'un club sur deux accueille des jeunes filles à l'avenir. Mais il y a encore beaucoup de problèmes à régler - et d'abord, l'accueil de ce sport dans les écoles, qui pose le problème des vestiaires. Les joueuses américaines, qui comptent parmi les meilleurs au monde, ont récemment attaqué leur fédération pour discrimination en matière de salaires et de conditions de travail par rapport à leurs homologues...

...ela est notre objectif. Une bonne communication est effectivement une communication qui dure dans le temps. Le vrai défi réside sans doute là. Vos propos nous donnent l'impression qu'il faut souvent communiquer malgré les footballeuses, ce qui soulève la question suivante : pouvons-nous faire le bonheur des gens malgré eux ? Cela me semble difficile. Je suis d'accord avec vous pour dire que les clubs doivent communiquer. J'ai eu une idée similaire à celle que vous évoquez concernant le développement de formations et de kits de formation. Toutefois, ces dispositifs doivent être financés. De plus, ils seront compliqués à mettre en place si les joueuses ne souhaitent pas communiquer. Par ailleurs, vous avez souligné que les joueuses ont des vies très remplies, qu'elles doivent mener à bien un...