Photo de Céline Boulay-Espéronnier

Interventions sur "fédération" de Céline Boulay-Espéronnier


3 interventions trouvées.

... protection de la maternité. Cette interdiction s'est adressée également aux sports de combat, au rugby et au cyclisme de compétition. Troisième point : le renouveau du football féminin est très récent, puisqu'il remonte aux années 1960. Des matchs ont été disputés par des équipes françaises et italiennes alors que la pratique féminine du football n'était encore reconnue officiellement ni par la Fédération française de football, ni par les structures internationales (UEFA et FIFA). La reconnaissance du football féminin par la Fédération française de football remonte à mars 1970 ; la première compétition européenne féminine n'est créée qu'en 1982, la première Coupe du monde féminine de la FIFA n'a lieu qu'en 1991. Il faut aussi avoir à l'esprit que l'intérêt pour le football féminin, dans notre p...

...vecteur pour les politiques publiques des élus. Votre objectif est d'atteindre 200 000 licenciées, et qu'un club sur deux accueille des jeunes filles à l'avenir. Mais il y a encore beaucoup de problèmes à régler - et d'abord, l'accueil de ce sport dans les écoles, qui pose le problème des vestiaires. Les joueuses américaines, qui comptent parmi les meilleurs au monde, ont récemment attaqué leur fédération pour discrimination en matière de salaires et de conditions de travail par rapport à leurs homologues masculins. Que vous inspire cette démarche ? Serait-ce dans l'ADN du football français d'engager ce type de procédure ? Faut-il en passer par un rapport de force pour atteindre l'égalité hommes-femmes dans le foot, et plus généralement dans le sport ? Comme pour les Jeux olympiques de 2024, il s...

... de France féminine de football dans le cadre du Mondial ? Nous pensons notamment à la problématique des droits télévisés et à l'enjeu de la retransmission des matchs à la télévision, c'est le « nerf de la guerre ». Y travaillez-vous, par exemple avec le service public de l'audiovisuel ? Cette question nous tient à coeur. En outre, quelle stratégie de communication est envisagée, en lien avec la Fédération française de football (FFF), pour attirer le public et faire de cet événement un succès populaire ? Peut-on s'inspirer à cet égard des bonnes pratiques mises en place dans d'autres sports collectifs féminins tels que le handball et le rugby ? Enfin, des financements spécifiques sont-ils fléchés en vue de cet événement ? Je vous remercie.