Photo de Gilbert Roger

Interventions sur "OTAN" de Gilbert Roger


11 interventions trouvées.

Je suis favorable à l'entrée de ces deux pays dans l'OTAN. Il n'est sans doute pas très diplomatique de parler de « chantage turc ». Toutefois, une communauté kurde importante se trouve en Finlande et en Suède. Quelle contrepartie exigera donc Erdogan ? De plus, a-t-on des informations sur ce que les États-Unis donneront à la Turquie, en particulier en ce qui concerne les F16 ?

... l'Allemagne. Cela a suscité une grande inquiétude de la part des pays baltes. Le Président de la République aura le plus grand mal à obtenir l'unité des Européens, parce que les Allemands, dont le Gouvernement est passé à gauche, ont besoin du gaz russe. Nous ne devrions pas croire qu'avec la présidence de l'Union européenne pendant six mois, nous allons changer la face du monde. À mon sens, l'OTAN commettrait une grave erreur en maintenant son assemblée à Kiev en mai prochain, parce qu'il nous faut un accord fructueux.

Je signale que je reçois tous les ans au Sénat une délégation du collège de défense de l'OTAN.

Mon général, en 2019, vous insistiez sur le fait que la coopération militaire des pays de l'OTAN devait être imperméable aux enjeux et aux aléas politiques. C'est pour nous toujours difficile à entendre, mais enfin... On voit par ailleurs que la Chine fait l'objet de débats au sein de l'Alliance, peut-être du fait du retour d'influence des États-Unis et de Washington, d'où l'utilisation possible de l'article 5. Ne faudrait-il pas mettre un coup de pied dans la fourmilière et confier tout ce...

L'OTAN est-elle un frein à la constitution d'une défense européenne ? Sommes-nous capables de réinventer un monde bipolaire ? Je reviens du forum de l'AP-OTAN à Washington : il n'y a aucun accord entre les Anglais, les Allemands et les Français. Tout accord se trouve contre la France, et au profit des pays de l'Est. Les Américains, eux, sont venus à deux, pour 35 minutes - pour voir une centaine de parl...

Au sein des instances parlementaires de l'OTAN, on constate un très net regain du bilatéralisme dans les relations entre les Etats-Unis et chacun des pays européens. On y voit l'Allemagne prendre de l'importance et ne pas hésiter à jouer contre nous au profit des Etats de l'ex Europe de l'est. Lorsque nous parlons de la situation au Mali ou en Syrie, cela ne semble pas important pour nombre de nos partenaires. De plus, en cette période de re...

Il est beaucoup question de ce sujet à l'Assemblée parlementaire de l'OTAN. Mon groupe soutient la position du rapporteur, y compris ses réserves sur le fait que cette adhésion ne préjuge en rien de l'entrée du Monténégro dans l'UE. Soulignons, à cet égard, que l'ambiguïté qu'on a laissé planer concernant la possibilité d'un double élargissement -à l'UE et à l'OTAN- de l'Ukraine a été à l'origine de la crise.

Mon général, la question qui me préoccupe c'est l'évolution de l'OTAN. Sa création était une réponse à la menace à l'Est, et répondait au souhait de se placer, pour la plupart des pays, sous protection américaine. Toutefois, les États-Unis regardent peut-être un peu moins vers l'Europe et un peu plus vers l'Asie. Pourtant, les pays européens semblent, pour certains, rester sur ce schéma d'une menace à l'Est, négligeant parfois le flanc Sud. Vous avez dit que le d...

...riode. L'exercice implique aussi d'identifier quels sont les programmes qui bénéficient des économies sur le coût des facteurs. Pour la première fois, la LPM a été construite en euros courants et non constants. Or les indices se révèlent favorables. Mais ce montant d'un milliard d'euros est indispensable à l'équilibre d'ensemble. La création de la VJTF (Very High Readiness Joint Task Force) de l'OTAN correspond à une demande des chefs d'état-major, afin que l'OTAN puisse répliquer très rapidement, au moment d'une crise et non après cette crise. À partir du dispositif de NRF, nous avons souhaité accélérer la rapidité de déploiement. La VJTF sera opérationnelle en 2016. La France y participera à partir de 2021. Nous serons alors en mesure d'assumer nos responsabilités de nation-cadre. Concern...

La Pologne est-elle prête à voir émerger au niveau européen une force d'intervention commune, afin de s'émanciper de l'OTAN ?

Je souhaiterais avoir des précisions sur plusieurs points. Concernant l'Afghanistan, nous avons pu lire récemment que seul un faible pourcentage des forces de sécurité afghanes était réellement opérationnel. Qu'en est-il exactement ? Où en sommes-nous des discussions concernant le rôle de l'OTAN après 2014. Quels seront la nature de l'engagement de l'OTAN, sa durée et son mode de financement ? Au regard des opérations menées par l'OTAN, notamment en Afghanistan, où on a assisté à de fortes différences entre les pays membres, qu'il s'agisse de leur participation, de leurs règles d'engagement ou encore de leur stratégie, pensez vous que la structure actuelle de l'OTAN soit adaptée et suff...