⚠️ ⚠️ ⚠️ Attention ! Faute de forces bénévoles suffisantes, NosSénateurs.fr ne peut plus être maintenu à ce jour. Le site ne reflète donc plus la réalité de l'activité des sénateurs depuis plusieurs mois.

Photo de Gisèle Printz

Interventions sur "viol" de Gisèle Printz


5 interventions trouvées.

Je suis sidérée que le viol des femmes en temps de guerre puisse être un tabou ! Quelles punitions sont prévues pour les soldats qui violent ? Il faudrait en parler plus ! En Afrique, lorsque les victimes protestent, on leur propose parfois d'épouser leur agresseur !

Ces faits se déroulent sur un autre continent. On se dit « c'est l'Afrique » mais ces phénomènes peuvent surgir chez nous aussi, en temps de guerre. Quel avenir pour les enfants du viol ? Exclues du groupe, les femmes sont démunies de tout pour élever leur enfant...

...12 d'élection présidentielle, je pense qu'il ne serait pas inutile d'interpeler les candidats sur ces sujets. A titre personnel, j'estime que la prévention de ces comportements doit se faire dans les établissements scolaires, dès le plus jeune âge. Il faut sensibiliser les jeunes et parler de l'aggravation du nombre d'agressions sexuelles ainsi que des sanctions encourues par les agresseurs. Le viol reste aujourd'hui un tabou pour les femmes, mais aussi pour les hommes, n'oublions pas qu'il n'y a pas que des agresseurs, mais aussi des agressés ! Enfin, je ressens toujours la même colère quand j'entends à la radio parler de viols commis dans le cadre de conflits armés, comme si cela faisait partie de l'ordre normal des choses de s'en prendre aux femmes dans le contexte ! Cette banalisation m...

...e souhaite apporter des précisions sur trois points. Concernant la baisse des subventions aux associations, même les grosses associations nationales comme la nôtre sont touchées. Cette année, - 5 % de subventions sur trois ans signifie un poste d'écoutante en moins. Concernant la sensibilisation, le plan triennal auquel vous venez de faire allusion prévoyait une campagne d'information contre le viol en 2011. Force est de constater qu'elle a été « translucide ». Espérons que la campagne consacrée au harcèlement sexuel sera plus visible ! Concernant le « profil » du violeur-type et son supposé rajeunissement, je dois dire que nous n'avons pas cette impression. Pour nous, le violeur a de dix à quatre-vingt-dix ans, il vient de tous les milieux sociaux et pas seulement des quartiers défavorisés...

Les enquêtes ont montré que le médecin est, le plus souvent, le premier interlocuteur et un acteur privilégié dans la chaîne de prise en charge des victimes de violences au sein des couples. Le médecin a un rôle clef dans le dépistage de ces violences, le recueil de l'histoire, le constat des lésions et la rédaction des certificats médicaux, pièces essentielles lors d'un dépôt de plainte. Il a également un rôle stratégique en donnant des conseils aux victimes, en les informant de leurs droits et en les orientant au mieux des circonstances. L'enquête nationa...