Photo de Isabelle Raimond-Pavero

Interventions sur "armée" d'Isabelle Raimond-Pavero


4 interventions trouvées.

L'épidémie de Covid-19 n'a pas interrompu l'engagement de nos armées, bien au contraire, et nous tenons à saluer leur dévouement sans faille. Aujourd'hui, les efforts de la force Barkhane se concentrent sur le Liptako-Gourma et sur les groupes armés terroristes dans la région des trois frontières. Les deux dernières semaines ont été marquées par la neutralisation de l'un des chefs d'Aqmi. Cet épisode illustre l'importance des drones. Six ans après le début de l'...

...ersonnels de la marine avant qu'ils n'embarquent ? Je rappelle que notre groupe soutient activement la position de la commission sur le caractère systématique et obligatoire des tests PCR avant les départs en OPEX. Je souhaiterais également savoir si la révision de la loi de programmation militaire (LPM) bénéficiera des retours d'expérience sur le Covid-19, notamment pour le service de santé des armées.

...il, jusqu'à 77 % des déflations de postes. Mme Parly a évoqué devant nous la transformation du soutien des forces, qui doit s'achever en 2023 et concerner le SCA, le Service des infrastructures de la défense et le SSA, dont les procédures doivent être simplifiées afin d'éviter les doublons. Ne peut-on craindre que la digitalisation ne déshumanise les relations entre soutenus et soutenants dans l'armée, ceux-ci ayant besoin de proximité pour accomplir leur mission ? Ne serait-il pas plus judicieux d'aller vers un équilibre entre la digitalisation et la création de postes ?

Lors des dernières auditions, il nous a été précisé qu'il était important de durcir les armées, face aux durcissements des conflits, afin de pouvoir faire face à des situations de chaos. Est-ce l'esprit guerrier dont vous nous avez parlé ? L'armée doit rester légitime en cas de conflit. Mais cette dureté exige une énergie envers soi-même, sans défaillance. Cependant, votre préoccupation est à la fois de rester attractif pour pouvoir fidéliser les hommes, et soutenir les forces au plus prè...