Photo de Pierre Bordier

Interventions de Pierre BordierLes derniers commentaires sur Pierre Bordier en RSS


189 interventions trouvées.

J'ai particulièrement apprécié l'enthousiasme de la maire d'Umeå. Pour l'anecdote, elle nous a expliqué comment elle avait convaincu les juges de lui attribuer le label de « capitale européenne de la culture » : elle a comparé la Suède à un corps humain et Umeå à son coeur battant, car la localisation géographique de la ville correspond à peu p...

La tenue de cette table ronde est bienvenue, trois ans après la publication du rapport d'information qu'Yves Dauge et moi-même avions produit sur l'archéologie préventive. Si certaines préconisations de ce rapport, telle que l'organisation des rencontres de l'archéologie préventive, ont été mises en oeuvre, j'observe que les choses ont peu év...

Monsieur le président, madame la ministre, mes chers collègues, aujourd’hui, les collectivités locales sont les premiers financeurs de l’activité culturelle en France. Elles prennent en charge 70 % des dépenses, et leur contribution financière a progressé de 12 % depuis 2006, selon un rapport commun des inspections générales des affaires cultur...

L’article 27 prévoit la création de l’Institut agronomique, vétérinaire et forestier de France qui rassemblera les établissements d’enseignement supérieur agricole publics et les établissements publics à caractère scientifique et technologique sous tutelle du ministre chargé de l’agriculture. Le domaine de l’enseignement et de la recherche vét...

Dans un contexte national, européen et mondial de plus en plus complexe et compétitif, il est indispensable, pour développer leur rayonnement et leur attractivité, que l'enseignement et la recherche agronomiques, d'une part, forestiers, d'autre part, et vétérinaires, enfin, conservent une identité et une lisibilité indiscutables. La reconnaissa...

Au cas où l’Institut agronomique, vétérinaire et forestier de France serait créé, le conseil d’administration de ce nouvel établissement comprendrait des représentants de l'État, des représentants des organismes et établissements membres de l'institut, des représentants des enseignants-chercheurs, enseignants, chercheurs et autres personnels ex...

S'agissant du même amendement que celui qui a été présenté par Mme Férat, on peut considérer qu’il est défendu.

J'étais venu pour entendre parler de francophonie mais votre intervention s'est limitée à la francophonie dans les pays francophones. Quid des autres pays ? Le recul du français est systématique dans tous les pays. Nos institutions ne font plus leur travail. Quoi de plus choquant que d'entendre l'attaché culturel d'une ambassade dire que la fra...

Quelles relations entretient l'AEFE avec les pays d'accueil ? Plus précisément, l'Agence décide-t-elle de son propre chef de développer son réseau dans tel ou tel pays ou, au contraire, répond-elle à des demandes spécifiques des autorités locales ? Je me souviens en particulier de la création de l'école française du Caucase, fruit d'une volonté...

En ma qualité de vice-président de la Conférence nationale de l'incendie et des secours (CNIS), j'ai participé hier à un séminaire sur la modernisation de l'action publique (MAP) en matière de sécurité civile. Il est réconfortant de constater que les conclusions de la Cour des comptes rejoignent celles que j'ai entendues hier. La mutualisatio...

Il existe une commission de contrôle des publications destinées à la jeunesse. J'y ai longtemps représenté le Sénat, avant que sa composition soit modifiée - les parlementaires n'y siègent plus. Notre réforme est-elle appliquée ? Comment fonctionne désormais la commission ?

En 2012, j'ai travaillé avec Cécile Cukierman sur les établissements publics de coopération culturelle (EPCC), créés par les communes et les conseils généraux : alors que prises séparément ces collectivités ne sont pas assujetties à la taxe sur les salaires, elles le sont lorsqu'elles se regroupent dans le cadre d'un EPCC. Tous les cabinets min...

Les crédits de l'État en faveur du patrimoine monumental ne sont pas sous-consommés, ils sont insuffisants. Je dresse un constat totalement inverse de celui de notre rapporteur. Dans mon département, nos actions sont engagées conjointement avec celles de l'État. Nous irions volontiers plus loin, mais nous sommes limités par le montant des crédi...

Il y a quelques années, à l'occasion d'un déplacement dans le Caucase, un interlocuteur m'avait fait cette remarque : « Nous n'aimons pas les Américains mais ils nous aident. Nous aimons les Français mais ils ne nous aident pas. » Dans le contexte actuel de réduction des crédits destinés au rayonnement de la France à l'étranger, cette affirmati...

On n'a pas abordé la question de la notoriété. Je suis élu de l'Yonne : tout le monde a entendu parle d'Auxerre, mais personne ne sait où est la Bourgogne ! Qu'en pensez-vous ?

L’État est mal placé pour donner des leçons sur la retraite des professions libérales et sur un éventuel complément lié à la poursuite d’une activité au-delà de l’âge légal. Il faut toutefois reconnaître une certaine continuité dans l’action de l’État. Aujourd’hui, il ne veut pas que l’on puisse toucher de retraite supplémentaire en travaillan...

Évoqué il y a quelques années, l'institut des sciences et techniques du vivant n'a pu voir le jour. Il pourrait être utile de remettre ce sujet sur la table. J'ai d'ailleurs posé une question orale au ministre de l'agriculture sur l'avenir de l'École nationale vétérinaire d'Alfort (ENVA) et du centre d'application de Champignolles, dans l'Yonn...

Monsieur le président, lors des scrutins n° 343 et 344 sur le projet de loi interdisant le cumul de fonctions exécutives locales avec le mandat de député ou de sénateur, M. Pierre Hérisson a été déclaré votant pour alors qu’il souhaitait voter contre.

Madame la présidente, monsieur le ministre, mes chers collègues, le Centre d’application de Champignelles, dans l’Yonne, a été créé en 1975 pour permettre à l’enseignement théorique de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort, l’ENVA, de trouver son application pratique et clinique sur les productions animales. Il a connu plusieurs évolutions, pr...

Monsieur le ministre, je vous remercie de votre réponse, qui me rassure partiellement. Vous avez fait une ouverture, indiquant qu’il fallait trouver de nouvelles solutions pour maintenir le Centre. Cela permettra d’aller plus loin et de voir localement comment nous pouvons travailler ensemble pour pérenniser ce centre national qui me semble avo...