Photo de Damien Regnard

Damien Regnard
Question écrite N° 13245 au Ministère de l'intérieur.


Disparition de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires

Question soumise le 28 novembre 2019

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

Email
par email

M. Damien Regnard attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur la disparition de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES).

Le Gouvernement a confirmé, le 1er octobre 2019, que la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) sera dissoute au sein du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation, le CIPDR, organe de la place Beauvau, dès janvier 2020.

La mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) dont l'expertise était reconnue et respectée depuis près de vingt ans ne peut pas disparaître pour de simples considérations budgétaires.

Les acteurs spécialistes de la lutte contre les dérives sectaires sont inquiètes. Il est faux de croire que les sectes ne constituent pas une menace pour nombre de nos concitoyens. Il est faux de croire que la lutte contre la radicalisation et celle contre les dérives sectaires constituent un seul et unique combat.

Cette dissolution pure et simple serait une grave erreur.

Il souhaite donc connaître les mesures concrètes que le Gouvernement souhaite prendre pour lutter efficacement contre les dérives sectaires.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion