Photo de Stéphane Piednoir

Stéphane Piednoir
Question écrite N° 16735 au Ministère du travail.


Extension du plan apprentissage pour tous les niveaux de formation

Question soumise le 18 juin 2020

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

Email
par email

M. Stéphane Piednoir attire l'attention de Mme la ministre du travail au sujet du plan de relance de l'apprentissage présenté le 4 juin 2020.

Encourager les entreprises à recruter un apprenti via une aide élargie à l'embauche est une mesure de bon sens dont il faut se féliciter. L'apprentissage est une chance pour les jeunes qui vont faire partie des plus touchés par la crise. Mais c'est aussi une opportunité de relance pour les entreprises, toutes tailles confondues.

Dans ce nouveau plan, qui ne connaît pour l'instant pas de traduction législative, l'aide à l'embauche d'un apprenti est élargie à 8 000€ pour les jeunes majeurs. Elle concerne toutes les entreprises mais n'est cependant réservée qu'à la préparation de diplômes allant jusqu'au niveau de la licence professionnelle.

Le Gouvernement a donc fait le choix d'exclure du dispositif les formations de niveaux bac + 4 et bac + 5, ce qui était pourtant réclamé par une partie du patronat et par l'ensemble des acteurs de l'enseignement supérieur.

Cette distinction entre niveaux ne semble pas justifiée : elle est contraire à la volonté du Gouvernement de promouvoir l'apprentissage pour tous et elle prive les entreprises d'une opportunité d'avoir recours à l'apprentissage à plus haut niveau de qualification.

Aussi, il souhaiterait savoir si une mesure d'élargissement du dispositif d'aide à l'embauche d'un apprenti aux niveaux bac + 4 et bac + 5 pourrait être envisagée par le Gouvernement.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion