Photo de Mireille Jouve

Mireille Jouve
Question orale N° 691 au Ministère de l'éducation nationale


Avenir de la médecine scolaire

Question soumise le 14 mars 2019

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

Email
par email

Mme Mireille Jouve interroge M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse sur l'avenir de la médecine scolaire. En l'espace d'une dizaine d'années, le nombre de médecins scolaires a été divisé par deux. Dans le même temps, la liste des missions qui leur sont confiées s'est considérablement étoffée. Faute de moyens adaptés, les visites médicales obligatoires ne peuvent plus être assurées, tout comme les actions de promotion de santé. Le rôle de la médecine scolaire est essentiel en matière de dépistage précoce. Un nombre croissant d'enfants, du fait de difficultés économiques et sociales accrues au sein de leur famille, n'ont pas accès en dehors du milieu scolaire à une médecine préventive. Alors que le cadre scolaire a été durant des décennies un outil précieux pour lutter contre les inégalités et tenter d'offrir aux enfants les mêmes chances de réussite, elle déplore qu'avec le profond recul de la prévention médicale au sein des établissements, on laisse de nouveau s'installer une forme d'inégalité qui aura inéluctablement des conséquences sur le parcours des différents élèves. Elle lui demande si une revalorisation de la médecine scolaire fait partie des priorités du Gouvernement.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion