Photo de Nicole Duranton

Nicole Duranton
Question orale N° 1205 au Premier Ministre.


Journée nationale d'hommage aux soignants

Question soumise le 4 juin 2020

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

Email
par email

Mme Nicole Duranton expose à M. le Premier ministre l'idée d'une journée nationale d'hommage aux soignants.

En effet, la pandémie de Covid-19 a fait plus de 329 799 morts à travers le monde, pour plus de 5 millions de cas recensés dans 196 pays et territoires. Le dernier bilan en France fait état de 28 215 morts. Parmi ces décès, il y a des personnels soignants qui se sont donnés corps et âme pour sauver des patients atteints du Covid-19.

Toute la chaîne de santé s'est mobilisée sans relâche pour lutter contre les ravages de cette pandémie.

Des mesures financières ont été prises par le Gouvernement pour reconnaître leur investissement personnel et professionnel hors du commun.

Tous les Français les ont encouragés chaque soir à vingt heures par des applaudissements reconnaissants.

Au-delà des mesures de soutien qui sont à l'étude dans le cadre du « Ségur de la santé », il lui paraît légitime de graver dans le marbre de l'histoire le courage de ces femmes et de ces hommes d'exception et d'inscrire ces héros du quotidien dans le devoir de mémoire de la République française.

C'est la raison pour laquelle elle lui propose de créer la journée nationale d'hommage aux soignants qui pourrait se tenir le 11 mai de chaque année, ou en marge des cérémonies du 14 juillet.

Elle lui demande s'il serait envisageable d'organiser une telle journée, qui serait l'occasion de remettre la médaille des épidémies à titre posthume pour celles et ceux qui nous ont quittés, et pour toutes celles et ceux qui ont participé activement à la guérison des victimes de ce virus.

Elle serait également un moment opportun pour valoriser et mieux faire connaître aux Français la nouvelle organisation des soins publics et privés. Ce serait enfin une opportunité pour rappeler les actions prises par le Gouvernement.

Elle pense avec ferveur et émotion que cet hommage recueillerait l'acquiescement d'une majorité de Françaises et de Français, et espère que cette proposition retiendra son attention.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion