Photo de Yves Détraigne

Yves Détraigne
Question écrite N° 23160 au Ministère de la transition


Gestion des cannettes jetées dans les champs

Question soumise le 3 juin 2021

M. Yves Détraigne souhaite appeler l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de l'alimentation sur le fait qu'en moyenne un Français sur trois jette ses déchets par la fenêtre de sa voiture. Les agriculteurs se retrouvent alors avec des champs et des prairies pollués par des objets en tout genre, notamment des canettes en aluminium. Or, lors des récoltes mécaniques des fourrages pour nourrir les animaux l'hiver, ces canettes se retrouvent hachées dans le foin ou l'ensilage et lesdits morceaux de canettes ne sont pas détectables par les détecteurs de métaux et ne peuvent être capturés par des aimants.

Il existe, par conséquent, un risque non négligeable d'ingestion par les ruminants, ce qui est au mieux dangereux, voire fatal pour les animaux, sauf opération rapide et très coûteuse. C'est un phénomène qui, malheureusement, se développe fortement et touche de nombreux éleveurs. L'association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes (INTERBEV) a ainsi estimé le nombre de bovins ingurgitant des déchets à 60 000 par an.

Bien que ce type de pollution coûte très cher aux éleveurs français, il n'est pas envisageable de mettre en place une surveillance permanente de chaque parcelle pour empêcher ce type d'incivilité.

La Confédération paysanne propose donc l'instauration d'une taxe sur les canettes de quelques centimes par unité qui permettrait, d'une part, de mettre en place un fond pour indemniser les éleveurs et, d'autre part, de créer un réseau de récupération de canettes via un système attractif de consignes.

Considérant que ce problème mérite d'être examiné, il lui demande de lui faire part des mesures qu'il pourrait pendre pour permettre une indemnisation des éleveurs victimes de ces incivilités et la récupération et le retraitement de ce déchet.

Réponse émise le 17 juin 2021

Le texte de cette réponse n'est pas disponible à ce jour.

1 commentaire :

Le 08/06/2021 à 18:10, association La Consigne Maintenant a dit :

Avatar par défaut

La mise en place de la consigne en 2023 par le gouvernement, qui en aura la possibilité après un rapport de l'ADEME est la solution au problème des canettes et bouteilles verre et plastiques jetées n'importe où qui blessent les animaux et transforment nos rues en dépots d'ordures. Comme 10 pays européens qui ont déja un sytème de consigne et bientôt 10 de plus qui sont en train de le mettre en place, la France doit mettre en place un système de consigne des emballages de boissons au plus vite.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion