Photo de Yves Détraigne

Yves Détraigne
Question écrite N° 23789 au Ministère de l'intérieur.


Droit à l'allaitement dans la sphère publique

Question soumise le 15 juillet 2021

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

Email
par email

M. Yves Détraigne souhaite appeler l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur le droit à l'allaitement dans la sphère publique.

En effet, on assiste de plus en plus à des scènes inadmissibles où des femmes se font invectiver parce qu'elles allaitent leur enfant en public. Pourtant rien n'interdit de le faire. Mais alors que la législation a aménagé des dispositifs pour faciliter et sécuriser l'allaitement dans la sphère professionnelle, rien n'est prévu explicitement dans l'espace public.

Aujourd'hui, l'organisation mondiale de la santé (OMS) recommande d'allaiter « jusqu'aux six mois du nourrisson au moins » et de le faire « à la demande » et non à heure fixe ; ainsi qu'un allaitement « partiel » au moins jusqu'à l'âge de deux ans.

Mais allaiter à la demande, pour garder un minimum de liberté de mouvement, signifie aussi allaiter « en public » et donc se heurter à des comportements inadmissibles.

Une femme a le droit d'allaiter son enfant quand il a faim et doit pouvoir le faire en tout lieu. Et il serait légitime qu'un texte vienne sanctionner le fait d'interdire ou de tenter d'interdire à une maman d'allaiter.

Par conséquent, il lui demande ce qu'il entend mettre en œuvre afin d'accompagner les jeunes mères qui font le choix libre d'allaiter, et de sanctionner plus sévèrement des situations trop courantes qui parfois tournent à la violence verbale voire à l'agression, comme l'illustrent certains cas récents.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion