⚠️ ⚠️ ⚠️ Attention ! Faute de forces bénévoles suffisantes, NosSénateurs.fr ne peut plus être maintenu à ce jour. Le site ne reflète donc plus la réalité de l'activité des sénateurs depuis plusieurs mois.

Photo de Dominique Estrosi Sassone

Dominique Estrosi Sassone
Question écrite N° 5687 au Ministère de l'économie


Situation du commerce spécialisé

Question soumise le 9 mars 2023

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

Email
par email

Mme Dominique Estrosi Sassone interroge M. le ministre de l'économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique au sujet de la situation du commerce spécialisé.

Le commerce spécialisé a été lourdement impacté par la guerre en Ukraine, suivie par la crise énergétique, puis par le retour de l'inflation à un niveau jamais vu depuis 40 ans, tout particulièrement sur les produits alimentaires mais touchant l'ensemble des matières premières.

Le secteur du commerce, malgré le retour d'une année d'ouverture constante après deux ans de crise sanitaire, ne rencontre qu'un faible accroissement des ventes en magasin qui cache une baisse des volumes compte tenu de la hausse des prix. A cela s'ajoute une baisse de la fréquentation de 19,5 % par rapport à la dernière année d'ouverture sans restriction sanitaire.

Pour 2023, un effet ciseau amorcé dès la fin de 2022 est fortement redouté par les enseignes. La baisse des ventes couplée à l'augmentation des coûts (énergie, loyers, transports) risque de se traduire par un grand nombre de fermetures de points de vente voire de cessation d'activités dans le secteur de l'habillement, des loisirs ou de l'ameublement à l'instar d'enseignes connues comme Go Sport, Pimkie ou Camaïeu qui ont déjà fermé leurs portes.

Si des aides existent pour les TPE, les PME et les artisans, les entreprises du commerce et notamment les entreprises de taille intermédiaire demeurent l'angle mort des politiques publiques.

Elle lui demande ce que le gouvernement entend faire pour accompagner les enseignes du commerce spécialisé dont les sièges sociaux sont implantés en France, qui disposent de points de vente répartis sur l'ensemble du territoire et dont dépendent plusieurs milliers d'emplois. Elle souhaite également savoir si elle compte mettre en place un plan de transformation à destination des entreprises de taille intermédiaire comme le recommandent les professionnels du secteur.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion