⚠️ ⚠️ ⚠️ Attention ! Faute de forces bénévoles suffisantes, NosSénateurs.fr ne peut plus être maintenu à ce jour. Le site ne reflète donc plus la réalité de l'activité des sénateurs depuis plusieurs mois.

Photo de Jean-François Longeot

Jean-François Longeot
Question écrite N° 5877 au Ministère de la transition


Enjeux de la production-stockage de l'éolien marin

Question soumise le 23 mars 2023

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

Email
par email

M. Jean-François Longeot attire l'attention de Mme la ministre de la transition énergétique sur la production-stockage de l'éolien marin et les enjeux de capacité, souveraineté et solidarité énergétique. Le remplacement des énergies fossiles consommées sur le territoire implique la division par 6 de nos émissions de gaz à effets de serre pour atteindre la neutralité carbone d'ici 2050 et la production d'au moins 60 % d'électricité de plus qu'aujourd'hui pour satisfaire une consommation domestique annuelle de 750 à 800 térawattheures à l'horizon 2050. Or, bénéficier pleinement de l'éolien marin implique de réussir son intégration dans notre mix énergétique en tenant compte du caractère intermittent de sa production. En 2015, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) rappelle que le stockage de l'énergie électrique est une dimension incontournable de la transition énergétique et que l'optimisation de stations de transfert d'énergie par pompage (STEP) existantes ou la création de STEP marines sont à envisager. La programmation pluriannuelle des investissements de production d'électricité pour la période 2009-2020 prévoit alors l'installation de près de 2 GW supplémentaires de STEP pour 2015. Ces objectifs ne se concrétisent pas, notamment du fait des interrogations d'EDF qui détient 50,1% du réseau de transport de l'électricité (RTE), quant à la rentabilité économique de ces investissements supplémentaires. Aussi, au vu de la loi n° 2019-1147 du 8 novembre 2019 relative à l'énergie et au climat (dite loi énergie-climat), de la loi n° 2021-1104 du 22 août 2021 portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets (dite loi climat et résilience),de la loi n° 2023-175 du 10 mars 2023 relative à l'accélération de la production d'énergies renouvelables, des investissements massifs d'EDF Renewables UK & Ireland dans le stockage, des investissements massifs d'EDF Renewables North America via Atlantic Shores Offshore Wind LLC dans les turbines Vestas 15 MW, il lui demande où en est le développement des capacités de stockage de l'électricité produite par les parcs éoliens marins français équipés aujourd'hui et pour les 25 années à venir de turbines archaïques et obsolètes de 6-8MW au ras des côtes.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion