⚠️ ⚠️ ⚠️ Attention ! Faute de forces bénévoles suffisantes, NosSénateurs.fr ne peut plus être maintenu à ce jour. Le site ne reflète donc plus la réalité de l'activité des sénateurs depuis plusieurs mois.

Photo de Patrick Chaize

Patrick Chaize
Question orale N° 172 au Ministère de l'enseignement supérieur


Plan d'évolution du site d'Oyonnax de l'institut national des sciences appliquées

Question soumise le 29 septembre 2022

M. Patrick Chaize appelle l'attention de Mme la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le plan d'évolution du site d'Oyonnax de l'institut national des sciences appliquées (INSA) de Lyon.

La présence de l'INSA sur le territoire oyonnaxien constitue un atout considérable. Aujourd'hui, l'INSA a la volonté de faire évoluer le cycle d'ingénieur de la plasturgie avec d'une part, l'arrêt de la formation par alternance qui a été acté dès la rentrée de septembre 2021 et d'autre part, l'arrêt du cycle de formation actuel en cours au profit d'un année optionnelle.

Il en résulte que le nombre d'étudiants INSA à Oyonnax tend vers une diminution par moitié. Si rien n'est fait pour stopper cette évolution, les ingénieurs du cycle « plastiques et composites » ne seront bientôt plus formés sur ce site.

Pourtant, il s'agit d'un sujet vital pour la Plastics Vallée qui comprend la plus forte concentration d'entreprises spécialisées dans le plastique en Europe. La Plastics Vallée est historiquement un territoire d'industries qui regroupe plusieurs filières d'excellence faisant la richesse de son tissu économique. Aujourd'hui, ce sont plus de 600 entreprises avec près de 10 000 emplois qui constituent un pôle dense et fort de petites et moyennes entreprises - petites et moyennes industries (PME-PMI) innovantes en plasturgie, parmi lesquelles émergent les noms de grandes entreprises de renommée internationale.

Dans ce contexte, les acteurs se doivent d'ancrer des étudiants ingénieurs pour alimenter en compétences les entreprises de la vallée. S'il arrive très souvent qu'après leurs études, les étudiants reviennent travailler à Oyonnax, la disparition de la formation priverait le territoire d'un vivier de talents indispensables aux entreprises qui y sont implantées et innovent.

C'est pourquoi en réaction, les industriels et parties prenantes du dossier se sont organisés afin de proposer une alternative. En effet, ils ont imaginé un diplôme intitulé « ingénierie durable des polymères et composites » qui soit attractif pour les étudiants et réponde aux besoins actuels et futurs d'un secteur industriel en pleine mutation, tout en l'inscrivant dans les attendus de la commission des titres d'ingénieurs et les compétences des enseignants présents à Oyonnax. Ce projet de diplôme a reçu le soutien de Polyvia, le syndicat professionnel de la filière plasturgie.

Les industriels estiment que ce nouveau diplôme mériterait d'être proposé aux étudiants de l'INSA dès leur 3e année, au même titre que les autres spécialisations, selon leurs vœux et leur classement à la fin du cycle préparatoire. En réponse, l'INSA propose cette formation de manière optionnelle en 5e année. Cependant, les acteurs locaux sont persuadés qu'avec un tel schéma en lieu et place de la formation actuelle, il n'y aura alors plus d'étudiants formés dans la Plastics Vallée.

Ce sujet est d'une extrême importance pour le premier pôle de la plasturgie en Europe et le paysage économique Aindinois. Il s'inscrit notamment dans le contexte de la politique nationale de développement de l'enseignement supérieur dans les territoires et de revitalisation de ceux-ci.

Il lui demande donc si elle entend agir pour que la formation « ingénierie durable des polymères et composites » proposée par les acteurs du territoire puisse être mise en œuvre, dès lors que celle-ci respecte le cahier des charges prescrit.

Réponse émise le 26 octobre 2022

Le texte de cette réponse n'est pas disponible à ce jour.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion