Interventions sur "don"

1877 interventions trouvées.

Photo de Catherine DerocheCatherine Deroche :

...vons-nous aujourd'hui de la sécurité transfusionnelle liée à la covid-19 ? Comment vous êtes-vous organisé sur cette question ? Procédez-vous à des dépistages ? Le principal client de l'EFS est le LFB. Olivier Véran, qui est aujourd'hui ministre, avait publié en 2013 un rapport sur la filière sang, dans lequel il indiquait que la baisse des parts de marché du LFB en France face à des concurrents dont les modalités de collecte étaient différentes avait de fait réduit les commandes de plasma à l'EFS. Cette situation fragilise naturellement les deux établissements. L'EFS pourrait-il vendre du plasma à d'autres laboratoires ? Enfin, la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 a exonéré l'EFS du versement de la taxe sur les salaires afin d'améliorer votre modèle économique. Quelle est...

Photo de Bernard JomierBernard Jomier :

Lors de l'examen au Sénat du projet de loi relatif à la bioéthique, nous avons introduit une disposition pour abaisser à 17 ans la capacité de donner son sang. Cette seule mesure ne sera certainement pas suffisante pour améliorer sensiblement la collecte, mais qu'en pensez-vous ? Comment accompagner cette mesure pour qu'elle soit efficace ? Par ailleurs, l'Assemblée nationale débat cette semaine en deuxième lecture de ce même projet de loi et a introduit en commission la suppression de la période d'abstinence de quatre mois pour les hommes...

Photo de Michelle MeunierMichelle Meunier :

Je voulais également vous interroger sur ce dernier point. Comment trouver un équilibre entre les droits des personnes homosexuelles et la nécessaire prévention des risques sanitaires dans le don du sang ?

Photo de Victoire JasminVictoire Jasmin :

...s de drépanocytose : les praticiens que vous envoyez outre-mer sont-ils correctement informés sur cette question ? N'y aurait-il pas un intérêt à ce qu'ils travaillent en étroite collaboration avec les médecins installés outre-mer qui connaissent bien ce sujet ? Enfin, travaillez-vous avec les comités d'entreprise pour améliorer la communication sur la collecte de sang et inciter les salariés au don ?

Photo de Muriel CabaretMuriel Cabaret :

Le don du sang n'est pas anodin, c'est évidemment un engagement citoyen. Nous pourrions envisager de permettre aux salariés de s'absenter sur leur temps de travail pour donner leur sang. Qu'en pensez-vous ?

Photo de Henri CabanelHenri Cabanel :

...c un masque ? Tout le monde le sait, à effectif complet, les distances ne pourront pas être respectées ! Allez-vous prévoir des pauses ? Dans certaines conditions, notamment dans les préfabriqués, cela s’avérera très compliqué ! Pour permettre aux parents de travailler, comment sera gérée la garde des enfants plus jeunes si des demi-groupes sont mis en place ? Ensuite, sur la méthode, les élus, dont certains se sentent très seuls, ont souligné la difficulté d’assumer les charges supplémentaires liées aux conditions sanitaires, que ce soit financièrement ou au niveau des équipes techniques. Combien de temps à l’avance avertirez-vous les maires du scénario choisi, alors qu’ils ont la responsabilité des écoles primaires et élémentaires et de la préparation de la rentrée ? Qu’avez-vous prévu ...

Photo de Christine PrunaudChristine Prunaud :

Ma question s’adresse à M. le ministre des solidarités et de la santé. Depuis lundi, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics clos. Les masques sont donc devenus indispensables. Toutefois, ils représentent un coût de plus de 200 euros par mois pour une famille de quatre personnes. Certes, monsieur le ministre, vous venez d’annoncer la distribution de masques gratuits aux plus précaires et aux personnes à risque. Mais comment sera organisée la sélection ? Quel organisme interviendra ? Au bout de combien de temps ? Et pour tous les autres, quand ?...

Photo de André ValliniAndré Vallini :

...x du monde entier en Chine : arrestations massives et arbitraires, camps d’internement et de rééducation, viols et tortures, stérilisations forcées et avortements contraints. La Chine martyrise le peuple ouïghour, ce qui pourrait le mener à sa disparition. Face à ce qui s’apparente déjà à un crime contre l’humanité, une mobilisation internationale s’esquisse, notamment de la part des États-Unis, Donald Trump ayant annoncé des sanctions. Face à cette tragédie, que dit et que fait la France ?

Photo de Dany WattebledDany Wattebled :

Avant toute chose, je tiens à saluer l’accord européen, émanant d’une proposition franco-allemande solide, qui a été trouvé dans la nuit de lundi à mardi. L’Europe est au rendez-vous de son histoire ; elle fait preuve de solidarité, ce dont nous nous réjouissons ! Mais aujourd’hui, je ne retiens de l’actualité européenne que le chiffre 13. En effet, l’amende d’Apple, de 13 milliards d’euros, a été annulée jeudi dernier par le Tribunal de l’Union européenne. La Commission réfléchit « aux prochaines étapes possibles ». Pour moi, celles-ci sont très claires : il convient d’adopter une fiscalité du numérique efficace et de moderniser...

Photo de François-Noël BuffetFrançois-Noël Buffet :

... se multiplient à l’égard de policiers, de gendarmes, de pompiers ou, tout simplement, à l’égard de nos concitoyens. Vous avez indiqué, monsieur le Premier ministre, que vous souhaitiez recréer des juges de proximité, c’est du moins ce que nous avons compris. Le garde des sceaux vient de nous dire que tel n’était pas du tout le cas : il souhaite plutôt une justice plus proche de nos concitoyens. Dont acte ! La crise sanitaire que nous venons de vivre a mis de nouveau en exergue les difficultés de notre justice, sur les plans tant matériel que de capacité à se mobiliser et à agir. Je souhaite vous poser deux questions. Quelle politique pénale le Gouvernement souhaite-t-il engager à l’égard des actes de violence qui se multiplient, les délinquants n’ayant plus peur de rien ? Surtout, quels...

Photo de François-Noël BuffetFrançois-Noël Buffet :

Monsieur le secrétaire d’État, je ne doute ni de votre volonté ni de la qualité de vos réponses. Tout de même, compte tenu de ce que nous constatons depuis de nombreuses années sur les moyens dont dispose notre justice, il y a extrême urgence à mobiliser à la fois les fonds et les personnels pour mettre en place les dispositifs permettant de mener la politique pénale que vous revendiquez et que nous pouvons largement partager. Nous avons souvent entendu dans cette enceinte que les moyens allaient être donnés. Et nous n’avons rien vu venir ! Nous vous demandons donc, monsieur le Premier m...

Photo de André GattolinAndré Gattolin :

Ma question s’adresse à Mme la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Madame la ministre, il y a un an et demi, l’annonce d’un projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche était assez visionnaire : jamais une telle loi n’avait été promulguée dans ce domaine, ce qui explique, d’ailleurs, les réticences auxquelles ce texte a donné lieu.

Photo de Hélène Conway-MouretHélène Conway-Mouret :

...upérieur, vous en êtes issue. Vous ne pouvez ignorer ses problèmes, vous les avez vécus. Dès lors, il est difficile de comprendre pourquoi, dès votre arrivée à la tête de ce grand ministère qui prépare l’avenir de nos jeunes, mais également de notre pays, vous n’avez pas lancé immédiatement un grand plan de relance globale sur le quinquennat, afin de rattraper les sous-investissements structurels dont souffrent nos universités. Les investissements ont été insuffisants depuis vingt ans, c’est un fait, mais c’est aujourd’hui le problème majeur. Il faudrait ouvrir une nouvelle faculté tous les ans pour accueillir les plus de 30 000 étudiants supplémentaires, alors que la dotation par étudiant ne cesse de baisser : elle est à l’heure actuelle au niveau de 2008. Ce problème financier pèse égaleme...

Photo de Christine Bonfanti-DossatChristine Bonfanti-Dossat :

Ma question s’adresse à M. le garde des sceaux, ministre de la justice. Lors de sa nomination, le garde des sceaux a annoncé des mesures ambitieuses s’agissant du budget de la justice, « un budget que la justice n’a pas connu depuis longtemps », affichant ainsi sa volonté de réforme. Toutefois, à la faveur d’une interview donnée au Journal du dimanche, il a amoindri les espoirs que ses premières déclarations avaient suscités. L’optimisme est alors retombé et l’effet d’annonce n’a pas survécu bien longtemps, comme ce quinquennat nous y a habitués. Depuis plusieurs années, on annonce un plan de rénovation pour les petites structures pénitentiaires. Ce plan va-t-il être entériné ? Va-t-on pouvoir enfin commencer ...

Photo de Christine Bonfanti-DossatChristine Bonfanti-Dossat :

Monsieur le secrétaire d’État, ce que nous attendons, dans nos territoires, c’est la proximité de la justice et non la justice de proximité. C’est la raison pour laquelle je souhaitais rappeler au garde des sceaux cette redoutable maxime du général de Gaulle : « Entre possible et impossible, deux lettres et un état d’esprit. »

Photo de Alain CAZABONNEAlain CAZABONNE :

...urpayer l’achat de Photonis pour acquérir sa technologie. La transaction sera possible à partir du 31 juillet si vous ne vous y opposez pas formellement, monsieur le ministre. En effet, après vérification, l’absence de décision à cette date vaut acceptation, et non pas rejet, comme il avait été dit au Sénat. Le Gouvernement s’apprête-t-il à autoriser cette cession, avec les précautions d’usage, dont on connaît parfois la fragilité ? L’objectif ne peut pas être d’encadrer cette vente, car cela renforcerait un mouvement de fond qui fragilise la base industrielle et technologique de défense (BITD), en laissant partir progressivement les PME qui la constituent. Le président Macron a déclaré vouloir ramener en France les industries nécessaires à notre indépendance, c’est très bien, mais il est ...

Photo de François CalvetFrançois Calvet :

...ransports aériens réguliers, le désenclavement des territoires les plus éloignés et les plus mal desservis, notamment en matière de transport ferroviaire, pourra être assuré. Le Premier ministre a indiqué qu’il mettrait toute son énergie pour faire avancer le projet de la ligne à grande vitesse entre Montpellier et Perpignan. C’est une excellente nouvelle. Pouvez-vous, monsieur le ministre, nous donner connaissance du financement et du calendrier selon lesquels cette énergie sera déployée ?

Photo de Yvon CollinYvon Collin :

...particulièrement affecté par la crise sanitaire. Aussi, les mesures annoncées lors du dernier comité interministériel du tourisme en faveur des entreprises de restauration, des cafés, de l’hôtellerie, de l’événementiel, du sport et de la culture sont vitales. Cependant, j’ai deux inquiétudes. Tout d’abord, je m’interroge sur l’avenir des petites agences de voyages, aux difficultés desquelles l’ordonnance du 25 mars dernier relative aux remboursements de prestations touristiques n’a apporté qu’une réponse partielle. Aujourd’hui, elles se retrouvent dans l’incertitude financière, car elles sont prises en étau entre les demandes des clients et l’attitude des grands opérateurs d’hébergement ou de transport, qui ne leur reversent pas les acomptes. Par ailleurs, je m’inquiète aussi sur le sort d...

Photo de Angèle PrévilleAngèle Préville :

Le dernier rapport du Haut Conseil pour le climat est accablant. Les actions climatiques de la France ne sont pas à la hauteur des enjeux et des objectifs qu’elle s’est donnés. Sous couvert d’affichage environnemental, le Gouvernement va droit dans le mur. Et ce n’est pourtant pas faute d’initiatives parlementaires ! Notre planète se meurt de notre inaction. Il s’agit non plus d’une opinion, mais d’un fait. La région arctique étouffe sous la hausse des températures. En Sibérie, c’est déjà la question du coût économique qui se pose : routes détériorées, bâtiments fi...

Photo de Angèle PrévilleAngèle Préville :

Les actes, nous les attendons encore ! Nous sommes en train de faire l’expérience douloureuse de nos limites. Il est grand temps de nous réinterroger sur notre rôle de prédation sur la nature. On dit la disparition annoncée de l’ours polaire. Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas. De la beauté du monde, nous ne pouvons faire le deuil face au désastre à venir. Simplement, nous faisons de la politique avec sincérité...