Interventions sur "europe"

759 interventions trouvées.

Photo de Cyril PellevatCyril Pellevat :

...ouveau Pacte sur la migration et l'asile prévoit un renforcement des contrôles aux frontières extérieures de l'Union européenne. Je salue cette initiative positive en matière de lutte contre le terrorisme. Elle doit cependant être réellement mise en oeuvre. Comment l'Union européenne compte-t-elle renforcer les contrôles aux frontières ? Vous avez relevé des lacunes dans les outils dont dispose l'Europe, notamment dans la biométrie. D'autres techniques peuvent-elles être mises en oeuvre ? Les États disposeront-ils de moyens humains et matériels suffisants pour les utiliser ?

Photo de Jean-Yves LeconteJean-Yves Leconte :

Depuis le début du confinement, beaucoup de structures utilisent Zoom pour leurs visioconférences et semblent avoir oublié la sécurité. Comment revenir à une situation raisonnable ? Vous avez évoqué la décision de la CJUE sur les données de connexion. Faut-il changer des éléments du droit européen pour pouvoir revenir sur cette décision ? Je présume que les bons chiffreurs iront ailleurs qu'en Europe et nous perdrons la capacité même de chiffrer et de déchiffrer. Je pense qu'il est préférable que les opérateurs conservent un certain nombre de données de connexion. Comment voyez-vous la situation ? Pouvez-vous également faire un point sur ETIAS ? Enfin, considérez-vous le cadre financier pluriannuel 2020-2021 de l'Union européenne satisfaisant par rapport aux défis ? Par exemple, Frontex n'a ...

Photo de Bernard FialaireBernard Fialaire :

L'analyse de l'évolution de la dette a-t-elle été effectuée ? Dispose-t-on de réflexions prospectives sur les conséquences de l'évolution des dettes publiques et l'apparition d'une dette européenne, présentée comme un atout pour la cohésion de l'Europe mais qui n'est certainement pas un atout pour l'évolution de nos sociétés ?

Photo de André GattolinAndré Gattolin :

...erdits ou censurés ? Votre évocation de la 5G et de la technophobie était un peu rapide. Je crois que, dans un rapport présenté le 7 juin dernier aux ministres de l'intérieur, vous avez souligné les risques de la technologie 5G en matière de sécurité intérieure, notamment sur le système d'écoute légale, sur le chiffrement des communications de bout en bout et sur la virtualisation des réseaux. L'Europe s'interroge sur la protection des données avec l'équipementier Huawei. Si le hardware est associé à des sites très permissifs en termes d'expression, comme TikTok, les risques seront considérables pour la sécurité intérieure. Quel est l'état des réflexions sur ce sujet ?

Photo de Vanina Paoli-GaginVanina Paoli-Gagin :

La prospective ne peut-elle pas déjà commencer par tirer les leçons du passé, ce que l'on ne fait généralement pas ? Par ailleurs, ne peut-on pas s'appuyer pour faire de la prospective sur les écrivains, les poètes ? Les artistes ne semblent pas faire partie de vos sources. Autre constat : on voit que ce qui arrive aux États-Unis parvient en Europe 20 à 30 ans plus tard et nous n'en tenons pas compte. On voit aussi que nous disposons de données et que l'on reste très mauvais sur les projections : le regroupement familial date des années 60, les pyramides des âges sont connues depuis longtemps et on n'en tire pas les conséquences. Certaines choses sont implacables et vont immanquablement se produire. Enfin, avez-vous fait l'analyse de la cri...

Photo de André GattolinAndré Gattolin :

En matière de visioconférences, j'observe que l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe utilise le système de visioconférence Kudo qui est très sécurisé.

Photo de Céline Boulay-EspéronnierCéline Boulay-Espéronnier :

Comment expliquer que l'Europe et les pays riches en général soient davantage touchés par la Covid-19 ? Par ailleurs, les grandes ruptures s'effectuant en période de crise, est-on aujourd'hui dans une telle période ? Enfin, la prospective sert à identifier les grandes tendances et à agir dans le temps long ; cette action sur le temps long est-elle possible alors que les élus le sont pour un temps court ? En d'autres termes, pr...

Photo de Catherine Morin-DesaillyCatherine Morin-Desailly :

... modèle de plateformes comme Google est de vendre notre attention contre de la publicité. Les États européens ont-ils une véritable ambition pour responsabiliser les plateformes ? Le discours du commissaire Thierry Breton évolue par rapport à ses prédécesseurs, et c'est heureux ! Cette législation pourrait être assortie d'une véritable politique industrielle pour créer notre propre écosystème. L'Europe investit-elle suffisamment dans cette politique ? Enfin, pourquoi l'Europe a-t-elle aussi peu réagi par rapport à Facebook à la suite de l'affaire Cambridge Analytica ? Mark Zuckerberg a été auditionné par le Parlement européen, mais il a continué à mentir. Les Britanniques ont été beaucoup plus sévères. Ils n'ont pas hésité à qualifier Facebook de « mafia ». Nous savons que le modèle de Faceboo...

Photo de Joëlle Garriaud-MaylamJoëlle Garriaud-Maylam :

Je suis impressionnée par les progrès accomplis depuis 2015 et je vous félicite pour votre action. Comment pouvons-nous lutter contre la frilosité de nombreux États membres sur la coopération en matière de sécurité ? En 2018, l'ancien directeur général d'Europol m'avait confié que 85 % des informations étaient apportées par seulement deux pays. Certains pays du nord de l'Europe sont moins sensibles que nous ne le sommes au danger du terrorisme, en particulier du terrorisme venant du sud de la Méditerranée. Par ailleurs, je suis membre de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN où vous n'êtes encore jamais encore venu vous exprimer. Je vous propose d'organiser une rencontre identique à celle d'aujourd'hui, même si la Turquie est membre de cette Assemblée. Ce serait l'occasio...

Photo de Gisèle JourdaGisèle Jourda :

...le gouvernement français sur le terrorisme. Quelle place les élus locaux peuvent-ils avoir dans ces échanges ? J'habite Trèbes, une ville de 5 000 habitants, frappée par le terrorisme en 2018. Les élus et la population ont été traumatisés. Nous n'avions jamais imaginé que le terrorisme frapperait une ville comme la nôtre. Nous avons mis en place des formations, mais les élus restent désemparés. L'Europe envisage-t-elle d'organiser des formations pour accompagner les élus sur les questions de sécurité intérieure ? Avez-vous imaginé des coopérations ou des jumelages entre villes européennes frappées par le terrorisme ?

Photo de André GattolinAndré Gattolin :

Je suis étonné que vous ne mentionniez pas la situation de la pandémie de covid-19 et ses impacts économiques et sociaux. Notre économie recule et je ne suis pas certain que les perspectives de reprise soient celles qu'évoque la Commission. En revanche, les conséquences sont là, en particulier l'augmentation du chômage et des retours en Europe de centaines de milliers de nos concitoyens qui ne savent pas s'ils pourront retourner vivre à l'étranger et qui vont rechercher du travail dans nos pays. Il y a aussi le Brexit, avec pour conséquence que les demandes d'asile se réorientent vers la France. Vos propositions ne devraient-elles pas reconsidérer le niveau d'entrées en Europe pour raisons économiques ? Comment tenez-vous compte de cet...

Photo de André ReichardtAndré Reichardt :

Vous voulez développer les entrées régulières et diminuer les entrées irrégulières de migrants en Europe. Un temps, la Commission avait proposé d'organiser des hotspots hors de l'Union européenne : abandonnez-vous cette idée ? Ensuite, vous parlez d'une obligation pour les États membres d'aider un autre État membre sous pression, la Commission décidant le niveau d'obligation en la matière. Une telle perspective a déjà conduit au blocage, comment pensez-vous que cela puisse fonctionner ?

Photo de Catherine FournierCatherine Fournier :

Le hotspot hors de l'Union européenne est difficile à mettre en oeuvre, la solidarité est bien souvent une posture morale, et la géographie place les pays du sud de l'Europe en première ligne, d'où se tiennent loin les pays du Nord. Dans ces conditions, quels sont les leviers pour forcer la solidarité ? Quelle est la part des migrants irréguliers dans les procédures d'asile et d'immigration en général ? Que reste-t-il des négociations avec le président turc qui a ouvert un temps sa frontière avec la Grèce pour laisser passer des migrants ? Enfin, vous évoquez douze...

Photo de Jean-Yves LeconteJean-Yves Leconte :

Attention à ne pas parler de l'Afrique seulement comme une menace migratoire pour l'Europe ! Le continent présente bien des opportunités économiques et connaît des migrations internes bien plus fortes qu'il n'envoie de migrants de l'autre côté de la Méditerranée. Que pensez-vous de la protection des données enregistrées sur la base de comparaison d'empreintes digitales Eurodac ? Est-il réaliste de l'étendre sur l'ensemble du territoire européen, incluant par exemple les outre-mer franç...

Photo de Didier MarieDidier Marie :

...tice de l'Union européenne. Boris Johnson a dit et répété que si un compromis n'émergeait pas demain, il claquerait la porte des négociations. Nous connaissons tous les risques d'une rupture, mais ne vaut-il pas mieux aucun accord qu'un mauvais accord ? Avons-nous la certitude que toutes les mesures ont été prévues à l'échelle de l'Union et de la France pour faire face à une absence d'accord ? L'Europe doit cesser d'être malmenée, voire moquée par notre ancien partenaire : elle doit rester forte et droite dans ses bottes. Sa crédibilité internationale et sa cohésion sont aujourd'hui en jeu. Sur le plan de relance, nous nous réjouissons du pas franchi en juillet par l'Union européenne. C'est un accord historique en raison de ses montants et du mécanisme à caractère fédéral qui permet pour la p...

Photo de Jacques FerniqueJacques Fernique :

...ontrat triennal entre l'État et Strasbourg soit consistant, qu'un travail résolu soit mené auprès de David Sassoli, président du Parlement européen, et auprès de nos partenaires de l'Union. Cette instrumentalisation scandaleuse de la crise sanitaire par les pro-Bruxelles doit cesser et la place de Strasbourg comme capitale de l'assemblée démocratique de l'Union doit être garantie dans la durée. L'Europe parlera aux peuples si elle renforce son caractère résolument démocratique : cet enjeu concerne bien plus que les Strasbourgeois. Nous comptons sur vous.

Photo de Pierre MédeviellePierre Médevielle :

... collègue Colette Mélot a très bien traduit les enjeux liés au Brexit et au changement climatique : je partage son point de vue et espère des avancées concrètes dans ce domaine. J'évoquerai deux autres questions : la coordination des messages sanitaires et la situation au Mali. Je salue les conclusions des ministres réunis en Conseil des Affaires générales, qui ont prévu des critères communs en Europe pour la circulation intra-européenne. La situation confuse et le manque d'organisation entre États membres, que nous avons connus au début de cette crise, nous ont fait perdre un temps précieux. Cette coopération est essentielle pour lutter ensemble contre la pandémie. Sur ce sujet particulier, l'union fait la force. Je vois l'importance de ne pas fermer les frontières entre les pays européens, e...

Photo de André GattolinAndré Gattolin :

...demeure réticente. Pouvez-vous nous faire un point sur ce sujet, ainsi que sur la philosophie générale du Gouvernement quant aux sanctions européennes applicables à un pays tiers ? Le second dossier, c'est le Brexit et la perspective, malheureusement bien réelle, d'un no deal. La crise de la covid semble avoir un temps occulté ce qui, durant cinq ans, a été le premier sujet de préoccupation de l'Europe. Sur la longue liste des séquelles induites par ce terrible virus, les médecins n'ont pas encore référencé la cécité. C'est pourtant bien un des effets collatéraux du coronavirus. La nécrose qui frappe, en une seconde vague, notre continent, ne doit cependant pas nous faire oublier cette amputation majeure que constitue le départ du Royaume-Uni. Outre leur fierté de grande nation insulaire, les ...

Photo de Véronique GuillotinVéronique Guillotin :

L'actualité du moment, c'est bien la santé et la crise sanitaire, dans laquelle l'Union européenne reste plongée, comme le reste du monde. La seconde vague de covid semble se profiler presque partout sur le continent. Aux quatre coins de l'Europe, de nouvelles mesures de lutte contre la pandémie sont adoptées. Chaque État membre prend les dispositions qu'il juge nécessaires pour contenir la propagation du virus. Pour autant, lors des derniers Conseils européens, l'on a appelé à un effort de coordination de ces dispositifs, en particulier concernant les limitations de déplacements transfrontaliers et interfrontaliers. Dans cet état d'espr...

Photo de Pierre CuypersPierre Cuypers :

...f de réduction des émissions de gaz à effet de serre, rehaussé de 40 % à 55 % d'ici à 2030, sont particulièrement ambitieuses. Il s'agit, à ce jour, du plan de lutte contre le changement climatique le plus robuste au monde. Aucune autre grande économie ne se rapproche pour l'heure de cette trajectoire. Une action résolue en faveur du climat est devenue indispensable, mais la transformation que l'Europe entend engager entraînera des coûts économiques extrêmement élevés. Le plan d'investissement pour le pacte vert, présenté en décembre dernier, y pourvoira en partie, ainsi que le plan de relance européen, dont 30 % des crédits seront consacrés aux mesures climatiques. En particulier, 37 % des fonds de la facilité pour la reprise et la résilience y seront dédiés. Malgré ces efforts, on sera encor...