Interventions sur "féminin"

64 interventions trouvées.

Photo de Céline Boulay-EspéronnierCéline Boulay-Espéronnier, co-rapporteure :

Madame la présidente, chers collègues, il m'a paru important de revenir tout d'abord avec vous ce matin sur l'histoire du football féminin, car elle éclaire bien des aspects actuels de la pratique féminine du football et des inégalités qui persistent actuellement aux dépens des joueuses, tant dans la pratique amateure que dans la compétition de haut niveau. Premier point : le football féminin est un sport ancien, il est bon de le rappeler. Il a plus de cent ans. Sa pratique remonte à 1881 au Royaume-Uni, et à 1912 pour la France. U...

Photo de Christine PrunaudChristine Prunaud, co-rapporteure :

Merci, chère collègue. Mes chers collègues, avant toute chose, je voudrais remercier notre présidente d'avoir pris l'initiative de faire réagir la délégation à l'éviction des Bleues des chambres qu'elles occupaient à Clairefontaine. Je vais donc vous parler des freins et des inégalités caractérisant la pratique féminine du football, tant dans son volet amateur que dans le haut niveau. En ce qui concerne la pratique amateure, nous avons pu constater que l'accueil des filles dans les clubs est perfectible, malgré les progrès réalisés grâce à l'engagement et à la mobilisation de la Fédération française de football, notamment depuis 2011, comme vient de l'expliquer Céline Boulay-Espéronnier. La première des condi...

Photo de Christine PrunaudChristine Prunaud, co-rapporteure :

En effet ! Je précise que les inégalités salariales concernent également des pays où la pratique féminine du football est pourtant bien ancrée et jouit d'une grande visibilité, comme aux USA. Enfin, je souligne que les questions de statut et de rémunération se posent dans les mêmes termes pour les arbitres. Consciente de l'enjeu spécifique à la fonction d'arbitre, figure d'autorité dans le monde du football, la fédération a lancé un ambitieux plan de développement de l'arbitrage féminin (je vous i...

Photo de Victoire JasminVictoire Jasmin, co-rapporteure :

...er une nouvelle fois notre présidente Annick Billon car j'ai beaucoup apprécié notre déplacement en Vendée. En ce qui concerne la couverture de nos travaux par la presse, je dois dire que la table ronde du 16 mai dernier a été relayée par des médias ultramarins - les outre-mer étaient représentés dans le public présent dans la salle - ce qui est très positif. L'un des enjeux majeurs du football féminin concerne la communication, la visibilité et la médiatisation des joueuses. Il s'agit de susciter des émules parmi les fillettes et les adolescentes, en mettant en valeur des footballeuses emblématiques. Il s'agit aussi et surtout de développer et consolider le modèle économique du football féminin. Nous avons ainsi constaté que toutes les problématiques sont liées, pour progresser en matière d'é...

Photo de Dominique VérienDominique Vérien :

J'ai eu l'occasion de pratiquer ce sport pendant mes études. Je dois aussi dire qu'un club féminin de football, je l'ai appris tout récemment, vient d'être créé à Saint-Sauveur-en-Puisaye, où est née Colette, dans le département de l'Yonne dont je suis élue. C'est un vrai symbole !

Photo de Françoise LabordeFrançoise Laborde :

Je vous remercie pour ce travail. Je n'ai malheureusement pas été en mesure de m'investir autant que je l'aurais souhaité dans les auditions qui ont nourri ce rapport. Je voudrais vous faire part de quelques remarques qui me viennent à l'esprit, à la lecture du rapport. Je salue à cet égard la pertinence des conclusions qui rendent compte des principales problématiques liées à la pratique féminine du football et qui, plus généralement, font écho aux préoccupations de la délégation. Comme vous le soulignez, l'une des évolutions les plus importantes tient à la professionnalisation des joueuses de haut niveau, à travers la reconnaissance d'un statut juridique à l'égal des footballeurs. Par ailleurs, j'ai été frappée par l'importance de l'écart caractérisant les rémunérations des joueuses p...

Photo de Dominique VérienDominique Vérien :

Merci à nos co-rapporteures pour le travail mené et les conclusions auquel il aboutit. Pour moi, la question centrale est celle du changement de regard sur la pratique féminine du football. Nous avons pu constater dans des articles récents que même les footballeuses se contentent de la situation actuelle, qui est pourtant très inégalitaire par rapport aux joueurs. On peut comprendre leur pusillanimité, car elles veulent être acceptées dans ce bastion masculin. C'est une attitude compréhensible. Pour autant, la délégation ne peut se contenter de ces différences de trait...

Photo de Laurence RossignolLaurence Rossignol :

Juste pour terminer, il y a une phrase que j'aime beaucoup et qui s'appliquerait à mon avis très bien au football féminin : « Une femme pianiste ne joue pas du piano féminin, elle joue du piano ». On pourrait dire de la même façon : les footballeuses ne jouent pas au football féminin, mais au football...

Photo de Christine PrunaudChristine Prunaud, co-rapporteure :

Merci, cher collègue, pour ce témoignage d'engagement en faveur du sport et du sport féminin, auquel la délégation aux droits des femmes ne peut qu'être sensible. Je souhaite la bienvenue à nos premières intervenantes. Nous allons présenter par une courte vidéo les chiffres-clé du football féminin français. [Une vidéo est projetée.] Je suis très heureuse d'animer la première séquence de cette table ronde intitulée « La Coupe du monde en France : quel héritage pour les territoires ? ...

Photo de Christine PrunaudChristine Prunaud, co-rapporteure :

Merci pour votre engagement et pour votre volonté. C'est très important à nos yeux. Nous allons vous présenter la vidéo de promotion de la Coupe du monde 2019, que je trouve très réussie. [Une vidéo est projetée.] Je donne maintenant la parole à Cynthia Truong, cheffe de projet « Programmes de développement en faveur du football féminin » au sein de la FFF, qui nous présentera les stratégies développées par la fédération dans les territoires, en termes d'animation et de mobilisation. Nous connaissons les difficultés auxquelles sont confrontées les pratiquantes dans les territoires : manque d'équipements, et notamment de vestiaires, clubs dont les structures ne sont pas adaptées à la pratique féminine, etc. Pouvez-vous nous fair...

Photo de Christine PrunaudChristine Prunaud, co-rapporteure :

Merci beaucoup. Je remarque les importants investissements dans la formation et dans l'animation. Il faut persévérer dans ce sens. J'ai le plaisir de donner la parole à Élisabeth Bougeard-Tournon. Madame, vous avez commencé à jouer au football très jeune, l'année où la Fédération a officiellement reconnu le football féminin. Après une belle carrière de footballeuse, vous êtes entrée à la FFF et y êtes aujourd'hui responsable du Service Communication et Promotion du football amateur. Vous avez mis sur pied un très intéressant musée itinérant qui a sillonné une grande partie de la France pour retracer l'histoire des Bleues. Pouvez-vous nous présenter ce projet ? Quelles en sont les motivations ? En outre, vous avez...

Photo de Victoire JasminVictoire Jasmin, co-rapporteure :

...notre délégation au Centre d'entraînement et de formation du Paris Football Club en février dernier. [Une vidéo est projetée]. Je suis particulièrement heureuse d'animer la deuxième séquence de notre table ronde dédiée au dispositif médiatique mis en oeuvre pour la Coupe du monde. Je remercie nos intervenants d'être ici pour discuter avec nous d'un sujet crucial pour la reconnaissance du sport féminin. Il nous a semblé très important de mettre l'accent sur le traitement médiatique de cette compétition de grande ampleur : l'enjeu est bien de garantir une médiatisation et une visibilité du football féminin dans la durée. Nous avons le plaisir d'accueillir aujourd'hui les diffuseurs principaux de la Coupe du Monde, qui constituent des acteurs essentiels pour accroître la visibilité du football f...

Photo de Victoire JasminVictoire Jasmin, co-rapporteure :

Merci beaucoup. Je donne la parole à François Pellissier, Directeur des sports du Groupe TF1. TF1 diffusera les vingt-cinq meilleurs matchs de la Coupe du monde ainsi que tous les matchs disputés par les Bleues. Pourquoi le groupe a-t-il souhaité se positionner en faveur du football féminin ? Corinne Diacre a dévoilé la composition de l'équipe de France le 2 mai sur TF1. C'était une annonce solennelle, envoyant des signes forts en faveur du sport féminin. Au-delà du Mondial, le Groupe TF1 compte-t-il inscrire dans la durée son engagement dans la médiatisation des footballeuses ? Selon vous, le football féminin est-il appelé à connaître une explosion des droits télévisuels, comme ...

Photo de Victoire JasminVictoire Jasmin, co-rapporteure :

Merci beaucoup pour votre engagement. La parole est à Laurent Eichinger, Directeur général de RMC Sport. Quelle place occupe le football féminin au sein de RMC Sport ? Selon vous, quels sont les principaux enjeux du foot féminin du point de vue de la médiatisation ? Quel est le dispositif mis en oeuvre par votre groupe en vue de la Coupe du monde (commentaire et analyse des matchs, diffusion de reportages sur le foot féminin, interviews ou portraits des joueuses) ? Avez-vous eu à coeur d'introduire de la mixité dans les équipes qui commen...

Photo de Victoire JasminVictoire Jasmin, co-rapporteure :

...initiative de cette table ronde. Je remercie également les personnes présentes dans cette salle, et notamment celles venant des outre-mer. Nous passons maintenant à la deuxième partie de cette séquence. Je vous remercie, Messieurs, pour vos trois interventions très éclairantes. Nous nous réjouissons que de grandes chaînes et radios emblématiques du football retransmettent les matchs des équipes féminines. C'est une belle avancée. Nous passons désormais à la radio et à la presse écrite, qui sont les relais catalyseurs d'un événement global. Je vais demander à nos trois intervenants de bien vouloir regagner leur place dans la salle, et à Vincent Rodriguez, Jean-Baptiste Renet, Benoît Lallement et Virginie Bachelier de venir me rejoindre à la tribune. Pour discuter de ce sujet, nous avons le pl...

Photo de Victoire JasminVictoire Jasmin, co-rapporteure :

Merci beaucoup. J'espère que vous serez entendu et que le public suivra. De nombreux matchs de la Coupe du monde sont déjà complets et j'espère qu'il en ira de même pour les autres matchs de football féminin dans les années à venir. Je laisse la parole à Jean-Baptiste Renet, rédacteur en chef au journal L'Équipe, le titre de référence en matière de presse sportive. Il y a donc un réel enjeu à ce que votre journal donne une résonnance particulière à la Coupe du monde féminine qui se tiendra en France. Quel dispositif médiatique allez-vous mettre en oeuvre en vue de cet événement ? Pouvez-vous nous...

Photo de Victoire JasminVictoire Jasmin, co-rapporteure :

Merci beaucoup. J'espère que vos lives commentés susciteront l'envie chez les jeunes femmes et les jeunes filles de s'orienter vers le football féminin. Nous poursuivons notre séquence avec Benoît Lallement, rédacteur en chef adjoint en charge du Pôle Sport du journal Le Parisien. Le Parisien a été pionnier dans la couverture du sport féminin, et notamment du football. Quelle a été la motivation du journal pour donner de la visibilité aux équipes féminines ? Selon vous, quelles sont les principales valeurs véhiculées par le football féminin ...

Photo de Victoire JasminVictoire Jasmin, co-rapporteure :

...enne régionale (PQR). Virginie Bachelier va nous apporter le regard des territoires sur cette Coupe du monde. Quelle est la stratégie du journal Ouest-France pour la couverture médiatique du Mondial 2019 ? Avez-vous prévu de réaliser des portraits de joueuses (françaises et étrangères), des reportages dans les villes-hôtes, des rencontres avec les supporters, des enquêtes sur les enjeux du foot féminin par exemple ? La Coupe du monde féminine des moins de 20 ans s'est tenue l'an dernier en Bretagne. Comment Ouest-France a-t-il couvert l'événement ? Quelle impression générale retirez-vous de cette compétition, notamment en ce qui concerne l'intérêt du public ? Par ailleurs, Ouest-France a-t-il couvert les matchs préparatoires de la Coupe du monde 2019 dans les territoires ? Avez-vous constaté ...

Photo de Victoire JasminVictoire Jasmin, co-rapporteure :

Merci à tous pour ces exposés très riches. Nous nous réjouissons du dispositif ambitieux mis en place pour assurer la couverture médiatique du Mondial 2019. Nous avons à coeur que la médiatisation et la visibilité du football féminin, et plus généralement du sport féminin, s'inscrivent dans la durée et ne prennent pas fin le 8 juillet. J'invite nos intervenants à regagner leur place dans la salle et je cède la parole à notre présidente, qui anime la troisième et dernière séquence de notre table ronde.

Photo de Victoire JasminVictoire Jasmin, co-rapporteure :

Merci de nous faire part avec passion de votre vécu au sein de la Fédération et comme joueuse professionnelle. Dans le sport, l'économie et la société s'opère un bouleversement irréversible, dont le football féminin constitue une image fidèle, à en juger par le nombre de pratiquantes. Pourquoi le football féminin de haut niveau dépend-il toujours de la Ligue de football amateur et non de la Ligue de football professionnel ? Comment la FFF compte-t-elle progresser sur la professionnalisation ? Nous avons également constaté une très grande disparité entre les rémunérations de footballeuses de haut niveau et ...