Interventions sur "guyane"

865 interventions trouvées.

Photo de Sophie JoissainsSophie Joissains :

Je vais, pour ma part, développer la question du trafic de drogue : 15 % de la cocaïne en France provient de la Guyane. La Guyane est située entre les zones de production et les zones de consommation. Elle apparaît donc comme un espace de trafic privilégié. Le kilo de cocaïne se vend environ 5 000 euros en Guyane et est pur à 90 %. Il se vend dans l'Hexagone 30 000 euros et n'est pur qu'à 30 %. Je vous laisse imaginer les bénéfices. Le trafic de cocaïne passait jusqu'au milieu des années 2000 principalement par ...

Photo de Jean-Luc FichetJean-Luc Fichet :

Selon le procureur général, il y a cinq tsunamis en Guyane : l'environnement, la cocaïne, la prostitution, l'orpaillage et l'immigration. J'évoquerai la question de l'orpaillage. La production d'or légale est d'environ 1,5 tonne par an. Le trafic illégal aujourd'hui varie entre 10 et 12 tonnes, les plus audacieux parlent de 20 tonnes par an. Je précise que le sol guyanais est naturellement très riche en mercure, et que l'orpaillage alluvionnaire disper...

Photo de Thani Mohamed SoilihiThani Mohamed Soilihi :

Cette mission nous a permis d'aller au fond des choses. Il est important que les élus nationaux se rendent in situ en outre-mer pour se rendre compte des réalités de nos territoires. Le troisième défi sécuritaire auquel nous nous sommes intéressés est la lutte contre l'immigration irrégulière. La Guyane est le seul territoire de l'Union européenne à disposer d'une frontière terrestre avec l'Amérique du Sud. C'est donc un territoire très attractif pour les candidats à l'immigration. L'afflux constant de populations étrangères, migrantes ou transfrontalières déséquilibre le fonctionnement des services publics. Les services de l'État sont confrontés dans leur mission de lutte contre l'immigration...

Photo de Mathieu DarnaudMathieu Darnaud :

Outre ces défis sécuritaires, nous nous sommes intéressés aux questions d'accès aux services publics sur le territoire guyanais. La Guyane est le deuxième département français en termes de croissance démographique, après Mayotte. La population guyanaise a été multipliée par presque cinq en quarante ans. L'explosion démographique se combine toutefois avec un territoire vaste et couvert à 90 % par la forêt amazonienne. Ces deux facteurs rendent plus difficile la réponse par les collectivités et par l'État aux exigences légitimes de l...

Photo de Georges PatientGeorges Patient :

Je veux insister sur des sujets sensibles. La Guyane souffre d'une forte pénurie de médecins, notamment de spécialistes. Pourrait-on revenir sur le classement en zone de revitalisation rurale (ZRR) pour rendre mon territoire plus attractif ? La collectivité territoriale de Guyane me relance en permanence sur les 27 millions d'euros de compensation à la rétrocession de l'octroi de mer aux communes de Guyane. Cette compensation était jusqu'alors vers...

Photo de Victorin LurelVictorin Lurel :

...transports, la Martinique a obtenu le droit de légiférer au niveau local et d'adapter certaines normes européennes aux spécificités de son territoire : le cadre actuel nous permet donc d'avancer. Vous me trouverez à vos côtés si vous décidez de travailler sur la TVA, l'octroi de mer, les douanes, etc. La survie de France-Antilles est importante - des résolutions ont été prises en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique - mais il faut aller plus vite pour soutenir l'entreprise car le tribunal va bientôt statuer. Il ne s'agit pas seulement de sauver les emplois, il faut aussi que l'État soit très rigoureux avec les propriétaires qui l'ont vidée de tout patrimoine avec notamment un prélèvement de 8 millions d'euros. France-Antilles a été créée il y a cinquante ans avec l'argent du contribuable, elle...

Photo de Antoine KaramAntoine Karam :

Mon collègue Georges Patient a déjà évoqué de nombreux sujets guyanais - santé, immigration, pêche, etc. - qui me tiennent à coeur. Je voudrais ajouter la question des mules. Selon l'observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), le tiers de la drogue consommée en France hexagonale provient de Guyane. Nous avons même appris qu'un navire affrété pour la fusée Ariane a transporté de la drogue ! Je demande depuis 2016 la mise en place d'un scanner corporel à l'aéroport Félix-Éboué de Cayenne comme il en existe ailleurs. On m'objecte qu'il émettrait des radiations mais je suis convaincu qu'il serait dissuasif. Les services des douanes ont saisi 1,2 tonne de drogue en 2018 mais ils sont en sous-ef...

Photo de Alain MilonAlain Milon :

Madame la présidente, monsieur le secrétaire d’État, mes chers collègues, ce vaste territoire de France couvert de forêt amazonienne qu’est la Guyane possède, nous le savons tous, d’innombrables atouts ; mais, pour des raisons évidentes, tenant à sa géographie et également du fait de son contexte démographique et social, la Guyane fait aussi face à des défis singuliers. Singuliers, ces défis le sont au regard de ceux de l’Hexagone, mais aussi de ceux des autres régions ultramarines. C’est à juste raison que, ici, nous parlons toujours des out...

Photo de Nassimah DindarNassimah Dindar :

Je salue M. le président de la commission des affaires sociales, Alain Milon, qui a déjà formulé une partie des questions que, après avoir lu avec beaucoup d’attention le rapport publié par la commission à la suite de son déplacement en Guyane, je souhaite vous poser, monsieur le secrétaire d’État. L’ensemble du territoire guyanais est classé déficitaire pour l’offre de soins. La pédiatrie, la protection maternelle et infantile, le handicap, le nombre de places en Ehpad : autant d’indicateurs qui virent au rouge, alors que nous parlons de l’accompagnement d’un public vulnérable sur un territoire, vous l’avez vous-même souligné, largem...

Photo de Bernard JomierBernard Jomier :

La Guyane, ainsi qu’il a été expliqué, présente de grands indicateurs de santé dégradés par rapport à la moyenne nationale : l’espérance de vie y est de 79, 8 ans, inférieure de deux à trois ans à la moyenne nationale, et la mortalité infantile de 11, 7 pour 1 000, supérieure de trois fois à cette moyenne. Par ailleurs, la démographie est en hausse rapide : de 260 000 en 2016, la population a franchi depui...

Photo de Guillaume ArnellGuillaume Arnell :

La Guyane, comme de nombreux territoires ultramarins, connaît une crise dans le secteur de la santé, du social et du médico-social. Malgré les efforts des gouvernements successifs pour y faire face, la question de l’offre de soins est constamment au centre des préoccupations des élus et de la population guyanais. Monsieur le secrétaire d’État, je souhaite appeler votre attention sur un enjeu central : les...

Photo de Antoine KaramAntoine Karam :

Monsieur le président de la commission des affaires sociales, je vous remercie de votre intervention impartiale et objective ; elle reflète la réalité. Le 23 janvier dernier a été signé l’arrêté de création du groupement hospitalier de territoire de Guyane, le GHTG. Première étape dans la structuration de l’offre de soins hospitalière, ce regroupement est censé aider les centres hospitaliers de Saint-Laurent-du-Maroni, de Kourou et de Cayenne à mieux travailler ensemble, au bénéfice des patients. Force est néanmoins de reconnaître que des inquiétudes persistent au sein du personnel médical, notamment concernant l’organisation médicale et administr...

Photo de Laurence CohenLaurence Cohen :

Je faisais partie de la délégation de la commission des affaires sociales qui s’est rendue en Guyane et en Guadeloupe du 22 au 27 avril 2018. Lors de ce déplacement, nous avons pu constater, outre les conséquences désastreuses de l’incendie du CHU de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, l’attente des Guyanaises et des Guyanais à la suite notamment du mouvement social de 2017, qui avait débouché sur les accords de Cayenne. Comme l’a souligné mon collègue Antoine Karam, l’engagement avait été pris, au ...

Photo de Jean-Louis LagourgueJean-Louis Lagourgue :

La santé en Guyane est une préoccupation majeure pour la France. Les difficultés que nous connaissons en métropole sont exacerbées dans ce territoire et se surajoutent aux problématiques locales qui mettent déjà le système de santé sous tension. Les assises des outre-mer ont révélé que l’accès aux soins est la priorité absolue en matière de santé pour les Guyanais. La Guyane est à la fois le deuxième plus vaste te...

Photo de René-Paul SavaryRené-Paul Savary :

Monsieur le secrétaire d’État, je vous invite vivement à aller sur le terrain. Pour ma part, je peux dire que je n’ai pas été déçu du voyage en Guyane ! En tant que médecin, j’ai pu y constater un certain nombre de difficultés. Je n’imaginais pas qu’un territoire français puisse connaître des problèmes de santé que l’on ne voit plus dans l’Hexagone depuis un certain nombre d’années. Je remercie M. le président de la commission de m’avoir associé au déplacement qu’il a organisé en Guadeloupe et en Guyane. Les indicateurs montrent qu’il existe e...

Photo de René-Paul SavaryRené-Paul Savary :

Vous n’avez pas du tout répondu à ma question, monsieur le secrétaire d’État. Elle portait sur l’expérimentation, l’innovation, la délégation de tâches, la possibilité de confier le dépistage et les vaccinations à d’autres acteurs que des médecins puisque ceux-ci manquent. C’est cela que l’on attend ! Je suis désolé de vous contredire, mais il faut, en Guyane, réinventer le fil à couper le beurre. Sans cela, l’état de santé des Guyanaises et des Guyanais ne se sera pas amélioré à la fin de ce quinquennat !

Photo de Gérard PoadjaGérard Poadja :

Je me suis aperçu que, en matière de santé, la Guyane et la Nouvelle-Calédonie ont des problématiques communes : un territoire étendu, difficile d’accès, à cause de la forêt dans un cas, à cause de l’océan dans l’autre ; une offre de soins concentrée dans les villes-centres, Nouméa ou Cayenne, même si, en Calédonie, le territoire est mieux irrigué par des dispensaires et des maisons de santé, un hôpital ayant récemment été construit au nord. Parmi ...

Photo de Michel MagrasMichel Magras :

La définition d’une politique de coopération sanitaire entre le Suriname et la Guyane viendrait non seulement organiser les rapports qui existent déjà, mais permettrait aussi de rééquilibrer la prise en charge des patients en tirant profit des atouts de chacune des structures hospitalières de part et d’autre du Maroni. De fait, les deux territoires ont en commun de devoir faire face à une situation sociale marquée par une grande précarité et un accès limité aux soins. Mais en Guy...

Photo de Michel MagrasMichel Magras :

Monsieur le secrétaire d’État, certains problèmes propres à nos territoires trouvent leur cause, mais aussi leur solution, dans la prise en compte du contexte. Ce qui est valable pour la Guyane l’est aussi pour les autres territoires et collectivités d’outre-mer. Une telle approche intégrée me semble être la meilleure des voies pour nos territoires et pour la France, mais elle nécessite, comme c’est souvent le cas, des solutions dérogatoires et innovantes par rapport au droit existant, ce qui appelle un arbitrage politique fort, ferme et assumé. Ces dernières années, mes collègues et mo...

Photo de Victoire JasminVictoire Jasmin :

Monsieur le président de la commission, je vous remercie d’avoir pris l’initiative de ce débat. Terre française en Amérique du Sud, la Guyane accueille le fleuron qu’est le centre spatial de Kourou, base de lancement qui suscite un intérêt certain à l’échelle mondiale. Toutefois, sur le plan sanitaire et médico-social, de nombreux indicateurs montrent que la situation est critique, voire préoccupante. Ce territoire éloigné de l’Hexagone et enclavé manque cruellement de moyens humains, au niveau tant médical que médico-technique, ainsi...