Interventions sur "langue"

917 interventions trouvées.

Photo de Serge LagaucheSerge Lagauche :

Des certifications complémentaires en arts - elles concernent le cinéma et l'audiovisuel, la danse, l'histoire de l'art et le théâtre - et en français langue seconde ont certes été créées en 2003. Mais la préparation des professeurs à l'obtention des certifications n'est pas assurée dans tous les IUFM. Prenons seulement l'exemple des certifications en cinéma et en audiovisuel. Seuls deux IUFM sur tout notre territoire y préparent - ceux de Bordeaux et de Nantes -, et ce dans des conditions très diverses puisque la dotation horaire annuelle est de qu...

Photo de Jean-Claude CarleJean-Claude Carle, rapporteur :

Ma chère collègue, je l'ai déjà dit hier, le mieux est très souvent l'ennemi du bien. Le projet de loi prévoit déjà de dédoubler les groupes de langue, ce qui représente une avancée considérable. Je vous demande donc de bien vouloir retirer cet amendement.

Photo de Jacques LegendreJacques Legendre :

On se souvient du débat qui s'est instauré autour du rapport Thélot s'agissant de la proposition de n'enseigner à l'école primaire comme première langue étrangère que l'anglais. Il avait été finalement précisé que les parents d'élèves et les élèves pourraient choisir entre plusieurs langues étrangères. Pour que ce choix puisse se faire en toute connaissance de cause, il apparaît souhaitable d'apporter aux familles, avant qu'elles aient fait leur choix, un minimum d'informations sur la nature exacte des langues, leur difficulté, leur rayonnement,...

Photo de Jean-Claude CarleJean-Claude Carle, rapporteur :

Le rapport annexé encourage la diversification des langues étrangères proposées aux élèves, dans le sens des propositions qu'a formulées notre collègue Jacques Legendre dans son rapport d'information sur l'enseignement des langues étrangères, et qu'il vient de réitérer. Cet amendement prévoit que les élèves et les familles sont informés sur les parcours de langues proposés à l'échelon de l'académie et sont sensibilisés aux enjeux de l'apprentissage de ...

Photo de Jean-Claude CarleJean-Claude Carle, rapporteur :

Afin de multiplier et de diversifier les contacts des élèves avec les langues étrangères, cet amendement précise que les centres de documentation des établissements scolaires devront mettre à disposition des élèves et des enseignants des livres, revues et journaux en langues étrangères, ainsi que des films ou documentaires en version originale.

Photo de Yannick BodinYannick Bodin :

Nous sommes tous conscients de la situation préoccupante qui est, depuis plusieurs années, celle de la langue allemande dans notre système d'enseignement. Néanmoins, les politiques de quotas me laissent toujours sceptique. Or fixer des pourcentages d'augmentation de l'apprentissage de la langue allemande revient à fixer des quotas. Ces derniers sont susceptibles de constituer une entrave au libre choix des élèves et de leur famille ainsi qu'à l'élaboration des projets d'établissement. Aussi préférons-n...

Photo de Louis DuvernoisLouis Duvernois :

...s, tant pour les enseignants que pour les élèves. Il s'inspire du plan d'orientation stratégique de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger et de la nécessaire ouverture des établissements scolaires aux pays d'accueil, de manière à tirer le meilleur parti de leur insertion dans un contexte linguistique et culturel étranger. Cette ouverture se traduit notamment par l'enseignement de la langue du pays d'accueil.

Photo de Louis DuvernoisLouis Duvernois :

...olaires français à l'étranger, en encourageant la mobilité des élèves en vue d'un apprentissage linguistique pratique et concret. Pour les élèves, un séjour à l'étranger est une occasion à saisir pour une scolarité réussie. L'apport particulier de l'enseignement français à l'étranger peut être bénéfique pour faire progresser en Europe, dans le monde, mais aussi en France, l'apprentissage de deux langues vivantes, outre la langue maternelle. Le savoir-faire des établissements scolaires français à l'étranger s'inscrit ainsi dans l'esprit de ce projet de loi d'orientation pour l'avenir de l'école, en ce que celui-ci vise à donner un élan nouveau à l'apprentissage des langues vivantes étrangères en France.

Photo de Louis DuvernoisLouis Duvernois :

Les compétences pédagogiques des établissements scolaires français à l'étranger doivent pouvoir être utilisées pour en faire profiter les enseignants et, en particulier, dès 2006, pour préparer l'épreuve orale de langue vivante des professeurs des écoles. Ces compétences peuvent être bénéfiques à deux niveaux au moins, celui des académies et celui des personnels. Un tel partenariat permettrait d'utiliser ces établissements comme des ponts entre les académies et les pays d'accueil, au lieu de rester isolés. En outre, ces établissements pourraient s'inscrire dans le cadre de l'internationalisation de l'enseigne...

Photo de Paul GirodPaul Girod, rapporteur pour avis :

Cet amendement vise à préciser les modalités du renforcement significatif du nombre d'enseignants susceptibles d'enseigner les langues étrangères au collège et au lycée, en particulier en vue du dédoublement des classes de langue.

Photo de Jean-Claude CarleJean-Claude Carle, rapporteur :

Cet amendement vise à programmer le nombre de postes d'enseignant qui seront nécessaires pour mettre en oeuvre le dédoublement des groupes de langues vivantes dans les classes de première et de terminale des établissements de l'enseignement agricole.

Photo de Jacques LegendreJacques Legendre :

Il s'agit de développer l'apprentissage de la langue arabe au sein de l'école républicaine, afin de valoriser les connaissances diverses de la population et d'exploiter les compétences de langage précoces d'une partie de notre jeunesse comme une richesse et un atout collectifs. Il faut remarquer que la transmission de la langue revêt une importance cruciale pour l'équilibre identitaire des jeunes issus de l'immigration. Même si aucune étude scient...

Photo de Jacques LegendreJacques Legendre :

... tandis que, dans d'autres, ces sections n'existent que dans une seule langue. Or, dans la compétition entre les territoires pour attirer les investissements internationaux, il est très important de pouvoir disposer d'une offre large et équilibrée dans ce domaine, les investisseurs étrangers tenant compte de ce critère pour le choix de leur implantation. L'objectif d'aménagement équilibré du territoire national concerne donc aussi l'école.

Photo de Jacques LegendreJacques Legendre :

Nous avons précédemment été amenés à supprimer une disposition relative à l'apprentissage des langues régionales de France, qui avait été insérée dans le texte à l'Assemblée nationale, par le biais de l'adoption d'un amendement présenté par M. Reiss. Cette suppression pouvait être motivée à bon droit par le fait que l'amendement subordonnait l'enseignement des langues régionales à la passation de conventions avec les collectivités territoriales, essentiellement les régions. Il y avait manifeste...

Photo de Jean-Claude CarleJean-Claude Carle, rapporteur :

La commission est défavorable à cet amendement pour deux raisons. En premier lieu, il s'agit d'être cohérents avec la décision que nous avons prise hier de revenir à la rédaction initiale du texte présenté par le Gouvernement. En second lieu, nous ne sommes pas favorables à la fixation d'un objectif chiffré pour l'apprentissage des langues régionales, qui serait placé sur le même plan que les objectifs prioritaires du projet de loi.

Photo de Jacques LegendreJacques Legendre :

Il doit être bien clair que cet amendement a pour objet non pas de quantifier le développement des langues régionales de France, mais simplement de rappeler que le choix d'apprendre une telle langue doit rester ouvert. Bien sûr, il existe des langues d'une importance majeure à l'échelle de la planète, et il est souhaitable que nos enfants maîtrisent certaines d'entre elles. Cependant, il est parfaitement respectable de marquer sa fidélité à ses racines en voulant que vive une langue régionale. J'ai...

Photo de Yannick BodinYannick Bodin :

L'argument utilisé à propos de l'enseignement de l'allemand et celui qui nous a convaincus de voter en faveur de l'amendement concernant l'enseignement de l'arabe m'amènent à retirer, bien volontiers et sans aucun regret, cet amendement relatif à l'enseignement des langues anciennes.